Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Zone euro : une inflation très élevée, mais qui recule





Le 1 Décembre 2022, par François Lapierre

Une bonne et une mauvaise nouvelle, c'est ce qu'Eurostat a annoncé pour l'inflation dans la zone euro. La France reste un des pays où l'inflation est la plus maîtrisée.


Ralentissement de l'inflation

Sur un an en novembre, l'inflation s'est établie à 10% dans la zone euro. Un chiffre évidemment très élevé, mais il y a tout de même une bonne nouvelle : la hausse des prix à la consommation a en effet ralenti ! L'inflation a reculé de 0,6% par rapport au mois d'octobre, ce qui n'était pas arrivé depuis le mois de juin 2021. Alors si le niveau de l'inflation demeure toujours très haut, on peut se réjouir de ce ralentissement.

Mais pas trop longtemps. Car si les prix de l'énergie ont fortement reculé entre octobre (+41,5% sur un an) et novembre (+34,9%), les prix à la consommation des produits alimentaires, de l'alcool et du tabac se positionnent toujours au-dessus de la moyenne enregistrée par Eurostat : +13,6% sur un an. Plusieurs États membres, dont la France, protègent le pouvoir d'achat des automobilistes à grands coups de remises sur les prix à la pompe, il n'y a rien de tel pour les courses dans les supermarchés.

La France en bonne position

Le bilan mensuel d'Eurostat permet aussi de comparer le niveau de l'inflation entre les pays de la zone euro. La Lettonie, l'Estonie et la Lituanie sont les pays où l'inflation est la plus élevée, elle dépasse les 20% (+21,7% en Lettonie !). À l'autre bout du spectre, l'Espagne affiche un taux de 6,6% seulement, suivie par la France avec 7,1%. 11 États membres ont enregistré une inflation supérieure à la moyenne, contre 8 qui ont une inflation en-dessous des 10%.

La position de la France pourrait changer dans les prochains mois. La remise sur les carburants va en effet disparaitre au mois de janvier, tandis que les factures d'énergie vont grimper de 15% en début d'année. Il y a aussi les prix des transports en commun qui vont augmenter (+5% à la SNCF, hausse du prix des tickets et du Navigo à la RATP). À cet égard, 2023 risque d'être encore plus difficile que cette année.



Tags : inflation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook