Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

inOui, le nouveau TGV haut de gamme de la SNCF, entre en piste





Le 21 Septembre 2018, par

Si la SNCF a beaucoup axé sa stratégie de développement sur le low cost, l'entreprise n'en oublie pas pour autant de répondre à la demande d'une clientèle plus fortunée avec la marque inOui.


inOui, c'est la nouvelle marque de la SNCF derrière laquelle se cache des TGV « haut de gamme », qui combine plus de confort, une meilleure qualité de service, et la présence du Wi-Fi dans les rames. Cette offre a déjà été mise en place, sous forme d'expérimentation, sur l'axe Paris-Bordeaux-Toulouse. Avec succès manifestement, puisque la SNCF l'a étendu ce jeudi 20 septembre entre Paris et Lyon, Paris et Strasbourg, et entre Metz et Nancy. En décembre, les axes Paris-Marseille et Paris-Lille seront servis.

D'ici à 2020, toutes les lignes TGV seront placés sous l'ombrelle inOui. Un lancement « national », souligne Rachel Picard, la directrice générale de Voyages SNCF à l'AFP, qui passe par la mise en route de nouvelles rames : l'entreprise a ainsi investi 1,5 milliard d'euros dans les 55 rames qui sillonnent l'axe Atlantique depuis l'an dernier. D'ici deux ans, 224 rames anciennes seront mises à niveau pour un coût de 1 milliard (43 l'ont déjà été). Enfin, la SNCF a passé commande à Alstom de 100 rames du « TGV du futur » (3 milliards d'euros).

Outre le confort et le Wi-Fi, le groupe met en avant la qualité du service : « Avec la mise en place des portes d’embarquement, les contrôleurs ne contrôlent plus, et on a transformé leur mission de lutte contre la fraude en mission de service, d’attention aux clients », explique Rachel Picard. La SNCF a « réécrit » le rôle de ses agents ainsi que leur interaction avec les voyageurs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook