Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​73 % des Français aimeraient savoir quel est leur "juste salaire"





Le 14 Avril 2016, par

Le cabinet Glassdoor, spécialisé dans les enquêtes sur les entreprises (meilleure entreprise où travailler, meilleur PDG, meilleur salaire...) a publié une enquête sur la transparence des salaires dans le monde le 12 avril 2016. Après avoir interrogé près de 8 000 salariés à temps partiel et à temps plein dans 7 pays industrialisés, il en ressort que la transparence sur le salaire "juste" n'est pas tout à fait chose acquise. Les salariés aimeraient en savoir plus.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
La question de savoir quel est le juste salaire pour le poste que l'on occupe est une question cruciale, notamment si l'on veut demander une augmentation ou négocier son salaire lors d'une embauche. Et il semblerait que les salariés ne connaissent pas vraiment cette donnée. Les Français, d'ailleurs, sont les plus intéressés par cette information.

Selon l'enquête Glassdoor, en effet, 73 % des salariés français aimeraient savoir quel est le juste salaire pour leur poste. Une part qui reste au-dessus des 60 % dans tous les pays étudiés, à savoir États-Unis, Royaume-Uni, Canada, France, Allemagne, Pays Bas et Suisse. Mais ce n'est qu'en France que cette part dépasse les 70 %.

Du coup, pour gagner plus, les Français sont convaincus qu'il faut changer d'entreprise : 64 % le pensent. Et cette idée prend de l'ampleur avec l'âge : alors que 69 % des employés de 18-34 ans estiment qu'en changeant d'entreprise ils pourraient gagner plus, ils sont 72 % chez les 35-44 ans. Pas étonnant : seulement 33 % des entreprises en France, selon les salariés interrogés, communiquent sur les salaires en interne.

Or, les entreprises auraient tout à y gagner que de communiquer plus clairement sur la question : cela les empêcherait de voir partir des collaborateurs importants qui croient pouvoir gagner plus ailleurs. Mais en contrepartie elles s'exposent à une série de demandes d'augmentation si jamais les salaires qu'elle pratique ne sont pas "justes".


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris



Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

















Rss
Twitter
Facebook