Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Attentats : les Parisiens désertent les restaurants





Le 2 Décembre 2015, par

Malgré toute la bonne volonté du monde le choc des attentats de Paris a été gigantesque et il faudra plusieurs mois aux Parisiens pour s’en remettre. Les informations concernant une baisse de la fréquentation des lieux de vie de la Capitale continuent d’affluer et cette fois il s’agit des restaurants : la fréquentation a fortement chuté ; surtout le soir.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Décidément les Parisiens ont un peu peur de sortir. On ne peut que les comprendre : les attentats sont survenus il y a moins d’un mois et la plaie psychologique est encore fraîche. Mais le secteur de la restauration commence sérieusement à s’inquiéter de la baisse de la fréquentation des restaurants et bistros.

Une étude du cabinet Gira Conseil dévoilée ce mercredi 2 décembre 2015 montre en effet que les restaurants ont connu une baisse de 40% de la fréquentation. Cette baisse atteint même 70% pour les lieux gastronomiques durant les deux semaines ayant suivi les attentats. Une baisse qui, toutefois, ne concernerait essentiellement que les soirées.

La restauration le midi semble épargnée : si elle connaît une baisse elle n’est que de 10% pour le service au comptoir et 15% pour le service à table selon le cabinet Gira Conseil. Les salariés, malgré les attentats, maintiennent donc en grande partie leurs habitudes.

Si les restaurateurs classiques souffrent, ce n’est pas le cas de tout le monde. Le soir les Français sortent donc moins mais ne renoncent pas à la restauration : ils préfèrent tout simplement se faire livrer à domicile ou prendre des plats à emporter, selon l’étude du cabinet. Certains acteurs du marché de la restauration à domicile ont en effet vu leur chiffre d’affaires doubler.

Pour le cabinet Gira Conseil, par ailleurs, il va falloir être patient : les campagnes publicitaires et les opérations visant à ramener de la clientèle n’auront de l’impact qu’après les fêtes...


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »
















Rss
Twitter
Facebook