Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Bruxelles veut donner à Google 3 milliards d'euros d'amende





Le 16 Mai 2016, par

Google, le moteur de recherche de la holding Alphabet, est au centre de diverses procédures de l'Antitrust européenne. La Commission européenne soupçonne en effet le moteur de recherche d'abuser de sa position dominante dans la recherche web pour mettre en avant ses propres offres et services ce qui entraînerait, de fait, une distorsion de la concurrence.


cc/pixabay
cc/pixabay
En cas d'amende pour concurrence déloyale, selon la réglementation européenne, une entreprise risque une amende pouvant aller jusqu'à 10 % de son chiffre d'affaires mondial. Toutefois, l'UE n'a jamais atteint ce niveau : le record est détenu par une amende infligée à Intel en 2009 et qui avait atteint 1,1 milliard d'euros. Mais ce record pourrait bien être battu par Google.

Selon le site The Telegraph, qui cite des sources proches du dossier géré par le cabinet de la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, Bruxelles aurait en tête d'infliger 3 milliards de dollars d'amende au géant américain. Google risquait néanmoins une amende de 6 milliards de dollars que la Commission européenne aurait pu lui infliger si elle avait voulu.

Cette amende risque bien de faire perdre de la valeur à Google en Bourse qui devra, peut-être, rendre sa couronne à Apple, Google étant devenue en mai 2016 la plus grosse capitalisation boursière du monde. Mais, surtout, le groupe de Mountain View n'est pas sorti d'affaire : si cette accusation d'abus de position dominante sur le moteur de recherche semble arriver à son terme (on ne sait pas encore de manière certaine le montant de l'amende), le groupe est accusé d'autres entraves à la concurrence.

Bruxelles s'intéresse en effet à Android, le système d'exploitation de Google pour mobiles, qui domine le marché et qui ne permet pas d'installer d'autres applications que celles validées par Google.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »
















Rss
Twitter
Facebook