Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Le baril de pétrole descend sous les 33 dollars





Le 7 Janvier 2016, par

Ce jeudi 7 janvier 2016 est marqué par divers événements majeurs en Bourse à commencer par le krach en Chine qui a contraint les autorités à geler les transactions pour le quatrième jour consécutif. Les Bourses de Shanghai et Hong Kong ont perdu 7% en 15 minutes et l'impact a été mondial : l'ensemble des Bourses européennes a ouvert en baisse.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Mais la chute des Bourses européennes n'est pas la seule conséquence du krach chinois. Ce jeudi 7 janvier 2016 le pétrole a atteint un niveau bas que l'on n'avait plus vu depuis 2002, il y a 14 ans de ça. A cette époque le pétrole avait souffert de l'attaque du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Le baril de Brent et le baril de WTI ont tous deux perdu plus de 1% en Bourse à l'ouverture atteignant, en baisse, la barre des 33 dollars. Le Brent a chuté à 32,89 dollars tandis que le WTI s'en sortait un peu moins bien à 32,66 dollars. De quoi conforter les prévisions du PDG de British Petroleum, Bob Dudley.

Ce dernier, dans une interview à la BBC, a déclaré mardi 5 janvier 2016 que le pétrole aurait connu un niveau historiquement bas durant le premier trimestre 2016 avant de se stabiliser en fin d'année et de reprendre une tendance haussière en 2017. La première de ces trois prévisions s'est donc déjà réalisée.

Mais la question centrale pour le pétrole reste la guerre que mène l'Arabie Saoudite contre les Etats-Unis et son gaz de schiste. Les prix bas sont en effet artificiellement maintenus tels par l'OPEP qui refuse de baisser sa production. D'un autre côté, les Etats-Unis ont annoncé vouloir recommencer à exporter du pétrole et l'Iran, sous embargo jusqu'en 2015, a vu ses sanctions être levées et devrait également inonder le marché dans les années à venir.
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook