Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​McDonald veut vendre ses restaurants d'Asie du Nord et en faire des franchises





Le 14 Avril 2016, par

Changement radical de stratégie chez McDonald qui semble commencer à sortir de la crise que le groupe connaît depuis quelques années : il veut lancer un réseau de franchises en Asie du Nord. Mais le réseau ne consistera pas en la création de nouveaux restaurants : afin de réduire les coûts en interne, le géant des fast-foods veut vendre ses propres restaurants. Et pour ce faire, selon Reuters, il serait en train de contacter de nombreux fonds d'investissement.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Jusqu'à présent, en Asie, la grande majorité des restaurants McDonald's étaient propriété du groupe américain. Mais la crise qui l'a frappé, renforcée par une prise de conscience des clients sur la malbouffe et des politiques anti-obésité agressives dans de nombreux pays, l'ont contraint à revoir sa stratégie.

Le 31 mars 2016 McDonald's a donc annoncé qu'il allait tenter de vendre la grande majorité de ses restaurants asiatiques. Pour ce faire, le groupe aurait dépêché Morgan Stanley afin de rentrer en discussions avec des fonds d'investissement. Bain Capital, MBK Partners ou même le fonds détenu par l'Etat chinois China Resources pourraient être approchés, selon Reuters.

Au total, McDonald's compte revendre 2 800 restaurants présents en Chine et espère devenir, sur le long terme, une chaîne composée, dans le monde, de 95 % de franchisés. Un gain unique pour McDonald's qui n'aurait quasiment plus à payer de personnel en interne et pourrait  grossir sans augmenter ses frais.

Le changement de stratégie de McDonald's pourrait être un succès : le groupe compte bénéficier de la croissance de la Chine et de l'engouement des habitants pour un style de vie plus occidental. Il compte ouvrir 1 500 restaurants en Chine d'ici 2020 tandis que cette même croissance pourrait attirer les investisseurs qui verraient, dans le rachat des restaurants en franchise, une manière de rendre rapidement rentable l'investissement initial.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook