Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Perquisitions et soupçons de fraude chez Renault





Le 14 Janvier 2016, par

Le scandale Volkswagen ne s'est pas encore totalement résorbé, le groupe doit encore faire face à la justice, qu'un nouveau rebondissement dans le dossier des fraudes aux émissions du Diesel a eu lieu en France. Le groupe Renault a été perquisitionné par la DGCCRF pour une raison non encore déterminée mais qui pourrait avoir un lien avec les moteurs truqués du groupe allemand.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Si Renault a confirmé la perquisition dans trois de ses sites, perquisitions menées par la DGCCRF, le groupe a nié avoir truqué les émissions de gaz de ses moteurs Diesel. C'était le premier soupçon lié à cette intervention des autorités menée le 7 janvier 2016 mais dont l'AFP n'a pris connaissance que ce jeudi 14 janvier 2016.

C'est la CGT qui a lancé l'alerte. Le syndicat, qui a émis un communiqué, se demandait justement si les perquisitions n'étaient pas liées au scandale du Diesel, sans plus d'informations. LA DGCCRF n'a pas commenté son action tandis que Renault nie donc en bloc. Une manière de calmer la Bourse qui, à la suite de l'annonce des perquisitions, a fait chuter le titre de Renault de plus de 20%.

La DGCCRF aurait embarqué des PC dans trois sites du constructeur français, dans le site de Lardy, au Technocentre de Guyancourt et au siège social. L'inquiétude concernant les moteurs semblait justifiée puisque Renault a déjà été accusée par une ONG de truquer les résultats des tests sur les émissions (comme de nombreuses autres marques parmi lesquelles Volkswagen).

Selon Renault les perquisitions ont été faites dans le cadre de l'enquête menée par les autorités françaises afin de vérifier si les constructeurs ne sont pas concernés par un scandale similaire à celui de Volkswagen. Le groupe affirme qu'il n'y aurait pas de "logiciel truqueur" dans le software de ses moteurs.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook