Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Uber : interdiction d'UberPOP dans le département du Nord et en Italie





Le 29 Mai 2015, par

Décidément rien ne va plus pour le groupe de VTC Uber en Europe et en cette fin de mois de mai la tendance se confirme : UberPOP n'est pas appréciée à cause de sa concurrence déloyale envers les taxis. Deux décisions ont en effet mis à mal l'avenir d'Uber en Italie et en France. La suite de ce qui avait déjà commencé en Europe avec l'interdiction du service en Allemagne et en Espagne en 2014.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Ce qui est en cause est toujours l'application UberPOP qui ne semble pas correspondre aux législations des pays européens : en 2014 deux décisions de justice et une loi ne lui étaient pas favorables. UberPOP a été interdite en Espagne en décembre 2014 et en Allemagne... Les Pays-Bas ou encore la Belgique avaient déjà interdit la chose. Et en France la loi Thévenoud a rendu le service illégal depuis le 1er janvier 2015 mais Uber continue de le faire fonctionner.

Le 26 mai 2015 rebelote : le tribunal de Milan a interdit UberPOP sur tout le territoire italien donnant 15 jours au groupe de VTC Uber pour clore le service sous peine de sanctions. La justice estime que le service est en effet une concurrence déloyale envers les taxis... surtout dans le cadre de l'exposition universelle qui se tient cette année 2015 à Milan.

Finalement, ce jeudi 28 mai 2015, une dernière décision, cette fois des autorités françaises, s'ajoute à la liste noire des déboires d'Uber : celle du préfet du département du Nord, Jean-François Cordet qui a tout simplement décidé d'interdire le service dans son département de manière définitive et sans attendre la décision de la Cour d'Appel de Paris au sujet de la concurrence déloyale d'Uber en France.

Selon le préfet, en effet, les contrôles des services de police "ont mis en évidence des manquements graves de la part des adhérents à ce dispositif" en mesure de générer "une situation de concurrence déloyale".


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook