Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Une arnaque aux dépens d'Etihad vise les investisseurs anglais





Le 17 Mars 2016, par

Mauvaise nouvelle pour la compagnie aérienne émirati Etihad : elle est la cible d'escrocs qui auraient déjà réussi à récupérer pas mal d'argent. En faisant croire à une introduction en Bourse de la compagnie aérienne, une information complètement fausse, ils réussiraient à prendre au piège des investisseurs anglais qui espèrent de gros bénéfices.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Etihad n'a jamais eu l'intention de s'introduire en Bourse et pourtant l'arnaque fonctionne. Sur un site internet créé pour l'occasion, ea-ipo.com, les escrocs présentent l'offre d'Etihad et expliquent que la compagnie veut lever 2 milliards de dollars pour financer l'achat de six nouveaux appareils. Le site internet est même bien fait : logo d'Etihad, explications convaincantes... tout est fait pour piéger les investisseurs.

Il semblerait que ça marche : plusieurs hommes d'affaires auraient déjà souscrit à la fausse offre qui propose une action pour 5,60 livres sterling car l'IPO se ferait sur le London Stock Exchange, la Bourse de Londres. Tout est faux et Etihad a déjà pris des mesures. Le site internet, par contre, est toujours en ligne.

La compagnie aérienne a déposé une plainte contre le cabinet Gerard & Alterman, censé être l'un des intermédiaires des fraudeurs dans le cadre de cette fausse introduction en Bourse. Etihad demande à toute personne qui serait contactée par le cabinet pour étudier l'offre d'IPO de signaler la chose "auprès d'Action Fraud" selon le communiqué de presse qu'elle a diffusé après avoir découvert que des investisseurs se sont fait arnaquer.

Etihad, de son côté, n'a pas prévu d'introduction en Bourse dans les mois à venir (la fraude présente l'introduction comme devant se dérouler entre me 11 et le 15 avril 2016) notamment à cause des accusations qui pèse contre elle en termes de transparence et de concurrence.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook