Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon découvre une énorme fraude au retour de colis





Le 11 Décembre 2023, par Paolo Garoscio

Amazon a beau être le plus gros des géants du e-commerce, même les géants ne sont pas à l'abri des arnaques sophistiquées. Le groupe fondé par Jeff Bezos vient de lever le voile sur une fraude d'une ampleur inédite, orchestrée par une organisation nommée REKK. Une arnaque très sophistiquée qui a mobilisé des employés d’Amazon eux-mêmes.


REKK : une arnaque sur les retours de colis

L'organisation REKK a mis au point une méthode pour obtenir de faux remboursements. En exploitant les vulnérabilités du système de retour d'Amazon, ils ont réussi à faire croire à la réception de produits jamais renvoyés. Les acheteurs obtenaient ainsi leur remboursement… et pouvaient conserver le produit acheté moyennant une partie du remboursement en question qui était reversé aux arnaqueurs.

Pour parfaire leur escroquerie, REKK n'a pas hésité à corrompre des employés d'Amazon. Ces derniers validaient frauduleusement des retours de produits en échange d’un peu d’argent. Un employé, identifié par Amazon, aurait à lui seul validé plus de 100.000 dollars de faux retours de colis, contre le paiement de 3.500 dollars. Mais REKK est allée plus loin : elle a même volé les identifiants d’autres employés pour valider elle-même les faux retours.omberg.

Des millions de dollars de pertes pour Amazon

Cette fraude a engendré des pertes très élevées pour Amazon, se chiffrant en millions de dollars. Des produits variés, allant des consoles de jeux aux smartphones, ont été ciblés par cette escroquerie. Des produits chers, en somme, afin d’optimiser le gain. Malheureusement pour les escrocs et leurs clients, REKK proposait ses services sur la messagerie Telegram, Amazon a réussi à identifier la fraude.

Face à l'ampleur de la fraude, Amazon a réagi en déposant une plainte contre REKK. Amazon a également pris des mesures pour renforcer la sécurité de ses systèmes, notamment en émettant des avertissements, en fermant des comptes impliqués, et en empêchant les fraudeurs d'ouvrir de nouveaux comptes. 30 personnes de plus de 5 pays dans le monde sont ainsi désormais visées par cette plainte déposée devant un tribunal de l’État de Washington, selon les informations de Bloomberg.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook