Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Baisse importante des tarifs réglementés du gaz le 1er mars





Le 27 Février 2020, par La rédaction

Bonne nouvelle pour les consommateurs qui profitent des tarifs réglementés du gaz : Engie va baisser les prix de 4,6% en moyenne à compter du 1er mars.


Une baisse de 4,6% en moyenne

La Commission de régulation de l'énergie (CRE), qui chaque mois propose ses recommandations en matière d'évolution des tarifs réglementés du gaz, a conseillé une baisse des prix de 4,6% en moyenne à compter du 1er mars. Ces tarifs ne cessent de chuter depuis le début de l'année : ils avaient ainsi reculé de 0,9% au mois de février, et de 3,3% en janvier. Les quelques 4 millions de foyers abonnés à ces tarifs vont donc profiter à nouveau et pour le troisième mois consécutif d'une baisse de leur facture de gaz.

Comme toujours, tous les consommateurs ne bénéficieront pas du même niveau de baisse. Ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson en cuisine auront droit à une baisse de 1,2%, les clients qui s'en servent pour le chauffage bénéficieront d'une contraction de 4,8% de leur facture, tandis que ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson et le chauffage verront une baisse de 2,7%.

Les cours du gaz en fort recul

La CRE, l'autorité administrative en charge de la régulation de l'énergie en France, met en œuvre la formule de calcul qui a été modifiée l'an dernier. Celle-ci se base notamment sur le cours du marché du gaz naturel, or ce dernier recule très nettement cet hiver. Par ricochet, les consommateurs profitent de l'économie en suspension de la Chine en raison de l'épidémie de coronavirus. Le pays est le premier importateur mondial de gaz, mais avec une activité économique réduite, il consomme beaucoup moins de cette énergie. Par conséquent, les cours du gaz accusent une baisse sensible.

Les tarifs réglementés du gaz n'ont pas attendu le coronavirus pour baisser. Depuis le mois de janvier 2019, ils se sont contractés de 18,6%. D'ici à 2023, ces tarifs vont disparaître pour laisser toute la place au marché libre, comme le prévoit la loi Énergie et Climat. Les consommateurs devront faire appel à des opérateurs privés pour leur gaz, à des prix librement fixés.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook