Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Barilla s'engage pour la diversité en entreprise après le scandale homophobe





Le 6 Novembre 2013, par

Le scandale homophobe lié aux propos de son PDG, Guido Barilla, concernant l'impossibilité de voir un jour un couple gay représenter la marque car elle est destinée aux familles « traditionnelles » aura entraîné un boycott international de la part des défenseurs des droits des homosexuels et de la communauté LGBT. Barilla a donc décidé de s'engager concrètement pour améliorer son image et la diversité au sein de son personnel.


cc/flickr/.air force one
cc/flickr/.air force one

Les excuses formelles de Guido Barilla publiées sur le site officiel du groupe n'auront pas suffit à redorer l'image de la marque et à convaincre les principaux concernés qu'il ne s'agit que d'un « couac » de communication. Barilla a donc décidé de prendre les choses en main.


Le groupe va donc créer un organe spécial, un Conseil sur la Diversité et l'Intégration, spécialement dédié à l'intégration et à l'amélioration de son personnel et de la diversité de celui-ci. Ce Conseil sera chargé de définir des stratégies et des objectifs pour que soient améliorés, au sein de Barilla, « la diversité et l'égalité au sein du personnel et de la culture de l'entreprise au niveau de l'orientation sexuelle, de l'égalité entre les sexes et des droits des handicapés ».


L'organe, où siégeront à la fois des personnalités externes à l'entreprise comme David Mixner, professeur, journaliste et scénariste très engagé dans la lutte pour les droits des homosexuels et figure internationale de la communauté LGBT, devrait permettre à la société italienne de redorer son image en menant à bien des actions concrètes. A la tête de ce Conseil, Talita Erickson, actuelle directrice des affaires légales de Barilla aux Etats-Unis.


Pour prouver que ces réformes managériales ne sont pas seulement des paroles, Barilla s'inscrira au Corporate Equality Index créé par Human Rights Campaign. Cet index mesurera les avancées et les réformes mises en place par la société dans le domaine de l'égalité de manière totalement impartiale et externe à l'entreprise.



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook