Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ce patron vire 900 employés par Zoom





Le 8 Décembre 2021, par François Lapierre

Le patron de la société américaine Better.com n'a pas voulu faire dans la dentelle : il a convié 900 de ses employés à une réunion Zoom pour leur annoncer… qu'ils ont été licenciés.


Cadeau de Noël amer

Le cadeau de Noël est extrêmement amer pour des centaines d'employés de la société Better.com, spécialisée dans les prêts hypothécaires. Leur CEO, Vishal Garg, a envoyé une invitation à 9% des effectifs de l'entreprise à participer à une conférence Zoom. Son message : « Si vous êtes sur cet appel Zoom, vous faites partie du groupe malchanceux qui est licencié. Votre emploi est résilié avec effet immédiat » ! Du management à la dure qui touche 900 employés.

Les salariés vont tout de même recevoir un e-mail de la part des ressources humaines pour détailler les indemnités de départ. Mais la situation est d'autant plus frustrante pour les employés virés que Better.com se porte bien, et même très bien. Elle vient en effet de recevoir un investissement de 750 millions de dollars après la signature d'un accord avec une SPAC, une société spécialisée dans les introductions en Bourse.

Bilan en grande forme

Par conséquent, le bilan de Better.com s'établit à un milliard de dollars. Dans ces conditions, licencier est déjà quelque chose de difficile à entendre, alors en plus avec une telle attitude, voilà qui n'arrange rien. Vishal Garg a invoqué l'efficacité du marché, les performances et la productivité pour expliquer les licenciements. Le PDG est allé plus loin en accusant certains employés de « voler » leurs collègues et leurs clients en étant improductifs.

Ce n'est pas une première pour Vishal Garg, qui a déjà fait parler de lui il y a quelque temps. Il avait alors envoyé un e-mail à ses équipes en les accusant d'être des « dauphins stupides trop lents qui se prennent dans les filets et sont dévorés par les requins ». Des insultes et une manière de gérer son personnel qui ne correspondent pas aux standards auxquels tout le monde devrait se conformer…



Tags : management

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook