Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Chine : un marché de 6 000 avions pour les 20 prochaines années





Le 1 Novembre 2016, par

L’avenir de la construction aérienne se trouve en Chine et nulle part ailleurs, a assuré Airbus durant le salon aéronautique de Zhuhai, dans le sud de la Chine. L’avionneur européen entend faire du pays son premier marché dans les années à venir.


Le premier client d’Airbus, ce sont les États-Unis. Mais la Chine représente déjà un quart de ses livraisons (158 avions l’an dernier). Et les projections du groupe européen sont optimistes pour les prochaines années : Airbus s’attend en effet à un marché de près de 6 000 avions pour les 20 prochaines années. Cela représente une valeur totale de 945 milliards de dollars…

De quoi pousser Airbus, Boeing et les constructeurs concurrents à rivaliser pour satisfaire un tel marché. Devant la demande sans cesse grandissante, Airbus a même relevé sa prévision de 500 avions pour la période allant de 2016 à 2035. La Chine est appelée à devenir le leader du marché aérien, a déclaré le directeur commercial de l’entreprise, John Leahy. Le trafic passager en Chine continentale a été multiplié par quatre durant la dernière décennie.

La demande de la classe moyenne progresse sans cesse : le transport aérien a connu une hausse de 500% entre 2010 et 2014, et Airbus prévoit une croissance moyenne de 6,7% par an durant les 20 prochaines années. Les compagnies aériennes vont avoir besoin d’avions pour transporter ces voyageurs de plus en plus nombreux.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : aibus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement