Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Congé paternité : la durée doublée par le gouvernement en 2021





Le 23 Septembre 2020

La France était de plus en plus critiquée par les associations et certains élus sur sa politique de congés paternité : la durée légale prévue par la loi n’est en effet que de 14 jours, l’une des plus courtes d’Europe. Le gouvernement a annoncé la doubler, et même en rendre une partie obligatoire. Une réforme qui entrera en vigueur en 2021.


Vers un congé paternité de 28 jours en France en 2021

Pixabay/PublicDomainPictures
Pixabay/PublicDomainPictures
Selon ce qu’a annoncé l’Élysée le 22 septembre 2020 et qui devrait être confirmé le 23 septembre 2020 par le gouvernement, les jeunes pères français pourront bénéficier d’un congé paternité pouvant aller jusqu’à 28 jours dès 2021. La réforme devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2021 et concernera tous les congés pris à partir de cette date.

L’allongement de ce congé paternité, penchant masculin du congé maternité, était demandé de longue date par les associations et certains élus. Elle va permettre de mieux répartir les tâches entre les jeunes parents lorsque l’enfant est en bas âge. Mais le gouvernement n’aura toutefois pas suivi les recommandations des experts sur ce sujet qui préconisaient un congé de 9 semaines, se limitant à un congé de 4 semaines.

Une partie obligatoire pour inciter les jeunes pères

La mesure s’accompagne également d’une nouveauté : une fraction de ce nouveau congé paternité, dont la durée n’a pas encore été décidée, sera rendue obligatoire, alors que le congé actuel est totalement facultatif. Une manière, pour le gouvernement, d’inciter les jeunes pères à faire valoir leurs droits puisque seulement 67% des concernés prennent un congé paternité en France.

Autre décision : le financement sera intégralement à la charge de la Sécurité sociale, pour un coût estimé à près de 500 millions d’euros en année pleine. L’employeur, lui, conservera à sa charge le congé naissance de trois jours.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook