Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Écart salarial : les femmes travaillent gratuitement depuis le 6 novembre





Le 7 Novembre 2018, par La rédaction

L'écart des salaires entre hommes et femmes est une fois de plus pointé du doigt par le collectif Les Glorieuses : selon les calculs du collectif, les Françaises ont commencé à travailler "gratuitement" ce mardi 6 novembre depuis 15h35.


Si les femmes étaient payées au même niveau que les hommes, alors elles auraient pu s'arrêter de travailler ce mardi à 15h35. Malheureusement, ce n'est pas le cas : pour 2016, Eurostat avait calculé un écart de salaire de 15,2% entre les hommes et les femmes. Cela correspond à 38 jours ouvrables environ, soit la période entre le 6 novembre et le 31 décembre. 

Le collectif déplore le fait que l'écart des salaires entre les hommes et les femmes s'est réduit de 0,5 point sur les cinq dernières années. Le rythme de résorption est lent, trop lent, regrettent Les Glorieuses, qui relèvent qu'à cette cadence, l'égalité salariale entre les deux sexes sera atteinte... dans 150 ans, en 2168. Des chiffres qui peuvent être encore plus importants : l'Insee avait ainsi calculé que l'écart de rémunération entre homme et femmes sur l'ensemble d'une carrière était de 23,7% en 2018 ! Le collectif a mis en place un calculateur qui permet aux femmes de mesurer le manque à gagner en fonction de leurs salaires actuels.

Marlène Schiappa, la secrétaire d'État à l'égalité hommes-femmes, a souligné cette différence et rappelé les mesures mises en œuvre pour tenter de combler le gouffre persistant. La loi sur l'avenir professionnel votée en septembre dernier contient ainsi une disposition qui oblige les entreprises à publier les écarts de salaire ; et quand il y en a, les sociétés ont trois ans pour se mettre en conformité.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Opinion



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"










Rss
Twitter
Facebook