Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Franprix ouvre un magasin toute la nuit à Paris





Le 26 Mars 2018, par

Il est désormais possible de se ravitailler en produits d'épicerie, en fruits et en légumes frais à n'importe quelle heure de la nuit… au magasin Franprix des Halles, à Paris. Il est en effet ouvert 24 heures sur 24, tous les jours de la semaine.


Situé dans le 1er arrondissement au plus près de la canopée des Halles, ce magasin Franprix était déjà ouvert jusqu'à 21 h en semaine, et 13 h le dimanche. Mais le quartier vit le jour et la nuit, c'est pourquoi Franprix a décidé de l'ouvrir en continu, jours et week-ends. Une première à Paris et en France, qui s'explique par l'achalandage habituel de la zone des Halles, toujours très fréquentées. Néanmoins, tous les produits habituellement disponibles en journée ne le seront pas la nuit.

C'est le cas des alcools, qui ne seront pas commercialisés la nuit. Un rideau est placé devant les bouteilles. L'organisation a également été revue : pendant les heures nocturnes, le magasin sera tenu par deux agents de sécurité, accompagnés d'un technicien en cas de problème. Les clients doivent donc se servir seuls et passer dans les caisses automatiques. Parfait pour du dépannage en pleine nuit… En cas de problème, outre le technicien, les caisses peuvent être réparées à distance. Par ailleurs, les tickets restaurant et les coupons de réduction ne peuvent pas être utilisés la nuit.

Cette première en plein cœur de Paris pourrait bientôt être suivie par d'autres ouvertures nocturnes chez Franprix, mais aussi chez la concurrence. Et pas uniquement dans la capitale, puisque les enseignes cherchent des moyens pour servir toujours mieux et fidéliser les clients partout en France, en particulier dans les grands centres urbains. L'ouverture nocturne des magasins pourrait y contribuer.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : alimentation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook