Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'impact de la hausse des prix du cacao sur l'industrie du chocolat





Le 13 Juin 2023, par Paolo Garoscio

Les récentes fluctuations sur le marché du cacao ont suscité des préoccupations dans l'industrie du chocolat. Avec une augmentation de 14% des prix en 2022 et une tendance à la hausse qui se poursuit en 2023, les entreprises du secteur sont confrontées à des défis sans précédent.


Le marché du cacao : une volatilité croissante

Le prix du cacao, une matière première cruciale pour l'industrie du chocolat, a atteint 3.180 dollars la tonne le 9 juin 2023. Cette hausse marque une rupture avec la stabilité relative observée entre 2017 et 2023, où le prix se situait plus près des 2.500 dollars la tonne. Cette volatilité accrue est une source de préoccupation pour les fabricants de chocolat, qui pourraient être contraints de répercuter ces coûts sur les consommateurs.

La situation est d'autant plus préoccupante que le phénomène météorologique El Niño menace la production de cacao en Afrique de l'Ouest, une région qui représente plus de 50% de la production mondiale. Les perturbations climatiques pourraient réduire les rendements, exacerbant ainsi la pression sur les prix.

L'impact sur l'industrie du chocolat : une pression sur les coûts

Outre le cacao, d'autres matières premières utilisées dans la production de chocolat connaissent également une hausse des prix. Le sucre a atteint son niveau le plus élevé depuis 2012, et le beurre de cacao a vu son prix augmenter de plus de 20% sur un an entre le premier semestre 2022 et le premier semestre 2023. Ces augmentations cumulées mettent une pression supplémentaire sur les marges des entreprises du secteur. Cependant, l'impact sur les consommateurs variera en fonction du type de chocolat qu'ils préfèrent. Les produits à faible teneur en cacao, comme le chocolat au lait, pourraient voir leurs prix augmenter moins rapidement que les produits à forte teneur en cacao, comme le chocolat noir. Ainsi, les entreprises spécialisées dans le chocolat noir pourraient être confrontées à des défis particuliers.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook