Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Russie oblige les constructeurs de smartphones à pré-installer des applications russes





Le 3 Décembre 2019, par La rédaction

La Russie va imposer aux constructeurs de smartphones et d'ordinateurs de pré-installer des applications russes sur leurs appareils. Une loi a été signée par Vladimir Poutine.


Les applications russes devront être pré-installées

Le consommateur russe doit avoir la possibilité d'utiliser des appareils technologiques comme les smartphones, les ordinateurs et les téléviseurs connectés avec des « logiciels russes pré-installés », indique cette loi promulguée ce lundi 2 décembre par Vladimir Poutine. Il revient désormais au gouvernement russe d'établir une liste des produits qui seront concernés par le texte. Les autorités diront également quelles sont les applications qui devront être pré-installées sur les appareils. La loi entrera en vigueur le 1er juillet 2020.

Cette loi représente une sérieuse difficulté pour plusieurs constructeurs d'appareils électroniques, à commencer par Apple qui a toujours refusé de pré-installer sur ses produits des applications autres que celles développées par le constructeur. Même les applications des opérateurs téléphoniques n'ont pas droit de cité sur l'iPhone, qui est le premier visé par cette nouvelle législation. Apple peut-elle se permettre de quitter purement et simplement le marché russe ?

Fuite des constructeurs ?

D'autres constructeurs pourraient aussi faire la fine bouche et décider de réduire leurs activités en Russie, ce qui limitera le choix des consommateurs russes. Le pays s'est lancé ces derniers temps dans un resserrement de son contrôle sur Internet et les données des citoyens. Depuis 2015, la Russie oblige ainsi les entreprises à stocker les données de leurs utilisateurs sur le territoire. Vladimir Poutine a signé une loi qui renforce ce texte avec des amendes pouvant aller jusqu'à 6 millions de roubles, soit un peu moins de 85 000 euros.

Par ailleurs, la Russie veut créer un « Internet souverain » isolé du reste du monde. Une législation est passée en ce sens il y a quelques semaines. Beaucoup craignent que cet Internet national et limité aux frontières russes vise à faire taire les opposants et les critiques du pouvoir.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook