Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Suède invite ses salariés à télétravailler jusqu’en 2021





Le 31 Juillet 2020, par Paolo Garoscio

Le pays scandinave a été au centre de nombreux débats lors de la crise du coronavirus Sars-CoV-2 : contrairement à l’ensemble des pays européens, il n’a jamais imposé de confinement de sa population. Montré comme exemple par une certaine partie de la population européenne, cette stratégie ne semble pas avoir porté ses fruits. Le pays en lance donc une nouvelle : le télétravail à moyen terme.


La Suède dépasse les 80.000 cas

Pixabay/Jorono
Pixabay/Jorono
L’annonce a été faite par le gouvernement le 30 juillet 2020 : la Suède a enregistré son 80.000ème cas confirmé de Covid-19 après avoir découvert plus de 300 nouveaux cas en un jour. Un taux de contamination très élevé qui relance le débat sur la stratégie suédoise du non-confinement. Le pays compte en effet près de neuf fois plus de cas sur son territoire que son voisin direct la Norvège (9.200 cas au 31 juillet 2020) et plus de 10 fois plus de cas que la Finlande, les deux ayant opté pour un confinement de la population lors du pic épidémique.

Malgré ce nombre de cas très élevé, le pays ne compte pas, pour l’instant, confiner sa population. Mais il espère que la mesure annoncée va réduire les interactions entre les habitants et donc freiner la propagation du virus.

Les Suédois invités à télétravailler jusqu’en 2021 au moins

Malgré un ralentissement de la pandémie en Suède, le pays a fait état de 30 fois plus de nouveaux cas en un jour que la Finlande ou la Norvège. De quoi inquiéter l’agence de santé publique suédoise qui estime que si les « contacts augmentent à nouveau, il y a un risque considérable d’une nouvelle propagation au cours de l’automne ».

Pour éviter cette deuxième vague, crainte un peu partout dans le monde, le pays invite donc les salariés qui le peuvent à télétravailler jusqu’en 2021. De quoi limiter le nombre de personnes dans les transports publics et dans les bureaux sans déroger pour autant à sa politique du non-confinement.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook