Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La pénurie de beurre va faire grimper le prix des galettes des Rois





Le 29 Décembre 2021, par Paolo Garoscio

La première occasion festive de 2022, l’Épiphanie qui se tient le 6 janvier, sera marquée par une hausse des prix : celle des pâtisseries et donc de la galette des Rois. En cause : une pénurie de beurre liée, pour le coup, moins à la Covid-19 qu’aux intempéries record en Europe en 2021.


Moins de lait mais, surtout, des usines sinistrées

Pixabay/jackmac34
Pixabay/jackmac34
Interrogé par RMC le 21 décembre 2021, Philippe Bassant, cogérant d’un grossiste en boulangerie, confirme la pénurie de beurre qui frappe le secteur agroalimentaire, et notamment les boulangers-pâtissiers. Les raisons sont multiples, et la Covid-19 n’y est pas étrangère, mais ce sont surtout deux problèmes qui impactent la production dans le beurre en Europe et causent la pénurie en cours.

En premier lieu : une baisse de la production de lait. Philippe Bassant explique que cette baisse est « entre 3% et 5% », ce qui impacte la production de beurre. La raison principale est toutefois autre : « un industriel qui représentait 25% des volumes de beurre fabriqués en Europe » a été frappé de plein fouet par les inondations en 2021, ce qui a causé l’arrêt de la production. Sur le marché de gros, ce trou dans l’offre se fait ressentir sur les prix.

Des prix en hausse en amont, répercutés en aval

La pénurie de beurre qui frappe donc l’agroalimentaire européen et, potentiellement, mondial, fait grimper les prix sur les marchés de gros. Une hausse estimée à environ 35% par la confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie, selon RMC, et à 24% pour France Agrimer. Pour avoir leur beurre, les professionnels doivent donc payer plus d’argent.

Cette augmentation de la matière première s’ajoute aux multiples hausses de 2021, notamment les questions de transport ou encore d’énergie. Les professionnels n’ont donc pas d’autre choix que répercuter une partie de l’augmentation sur le prix final payé par le consommateur.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook