Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le cirque Pinder en liquidation judiciaire





Le 7 Mai 2018, par

Le célèbre cirque Pinder est en grande difficulté financière. L'entreprise est en liquidation judiciaire, en vertu d'une décision du tribunal de commerce de Créteil datant du 2 mai, écrit Ouest-France.


Gilbert Edelstein, le propriétaire du cirque Pinder, le déplore : en mars et en avril, « notre chiffre d'affaires a baissé de plus de 60% ». C'est lui qui a fait la demande de liquidation judiciaire. Les revenus engrangés ces trois dernières années soulignent les difficultés rencontrées par l'entreprise : de 7,4 millions d'euros, les rentrées se sont rétractées à 6 millions. Parmi les raisons qui expliquent la situation, il y a la crise économique et la peur des attentats bien sûr, mais ce qui a fait le plus mal récemment c'est le passage à la semaine de quatre jours et demi à l'école.

Selon Gilbert Edelstein, en trois ans, « on est passé de 450 000 spectateurs scolaires par an à 100 000 » seulement. Conséquence de ces difficultés financières, le cirque va annuler plusieurs représentations : à Saint-Étienne, Valence et Grenoble, des spectacles n'auront pas lieu. Le patron du cirque Pinder veut tout de même « repartir en tournée » cet été… s'il parvient à maintenir à flot la société. Pour réduire les coûts, il lui faut en effet limiter les spectacles itinérants.

Le cirque Pinder développe également un parc d'attractions, « Pinderland », basé en Seine-et-Marne. Des installations en dur sur lesquelles l'entreprise pourrait s'appuyer pour rebondir. Par ailleurs, avec d'autres propriétaires de cirques, Gilbert Edelstein a écrit une lettre à Emmanuel Macron avec pour objet de demander de l'aide dans cette passe difficile. Les autorités entendront-elles cet appel au secours ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Pinder

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook