Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les passoires thermiques bientôt interdites de location touristique ?





Le 25 Octobre 2022, par Paolo Garoscio

La lutte du gouvernement contre les logements très mal isolés, appelés plus communément « passoires thermiques », continue. Les propriétaires auront bientôt l’interdiction de les louer, tandis que les loyers seront gelés. Mais ces derniers auraient trouvé une parade : la location temporaire. L’exécutif compte donc agir.


Passoires thermiques : pas de location à l’année, mais la location temporaire ?

Pixabay/sephelonor
Pixabay/sephelonor
La loi Climat et Résilience prévoit une règle simple : les passoires thermiques, soit les logements dont la note au DPE est E, F ou G, ne peuvent plus être loués à l’année. Une manière de protéger les ménages locataires dont les factures explosaient du fait de la mauvaise isolation du logement occupé. Mais aussi une manière de réduire la consommation française d’énergie, le bâtiment étant l’une des principales sources d’émissions de carbone.

Sauf que l’interdiction de location présentait une faille, que les propriétaires ont rapidement identifiée : elle ne s’appliquait pas à la location touristique. Les sites tels que AirBnb, ou tout simplement les petites annonces, permettaient donc de louer le logement malgré son statut de passoire thermique. Une faille que le gouvernement compte combler.

L’interdiction de location étendue aux meublés touristiques

Les meublés touristiques n’étant pas concernés par l’interdiction de location, certains propriétaires ont transformé leur bien. Avec une double conséquence néfaste : d’un côté, la location d’une passoire thermique a donc bien lieu, de l’autre, le logement est retiré du marché de la location classique. Et le propriétaire ne se sent alors pas dans l’obligation de faire les travaux de rénovation.

Mais Olivier Klein, ministre délégué au Logement, a prévenu : cette faille dans la réglementation sera rapidement comblée. « Ce seront les mêmes règles pour les meublés et non-meublés », a-t-il déclaré le 25 octobre 2022 sur BFMTV. L’exécutif devrait changer la loi dès 2023 pour étendre aux meublés touristiques l’interdiction de location en cas de passoire thermique.





1.Posté par REMI MARIE le 16/11/2022 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout les points que vous soulevez sont justes, je rajouterai cependant deux points cruciaux pour le bon fonctionnement d'une maison dite passive : la qualité de l'étanchéité à l'air de l'enveloppe et l'efficacité de la ventilation double flux. Ces deux points sont indispensables pour : valider la qualité énergétique du bâtiment, un confort thermique, un confort acoustique, une qualité de l'air intérieur, une enveloppe durable dans le temps. https://re-2020.tech/ est un cabinet d’expertises environnementales reconnu et certifié.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook