Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les titres restaurant 2020 prolongés jusqu'à la fin de l'été





Le 3 Février 2021, par François Lapierre

Nouveau coup de pouce pour les restaurateurs, toujours fermés en raison de la crise sanitaire : la validité des titres restaurant pour 2020 va se prolonger jusqu'à la fin de l'été.


700 millions de pouvoir d'achat

C'est une bonne nouvelle qui était attendue par les restaurateurs, dont les salles sont fermés depuis la fin de l'année dernière pour enrayer les contaminations au coronavirus. La validité des titres restaurant de l'année dernière va se prolonger jusqu'au 31 août, selon un décret paru dans le Journal officiel : « la date limite de validité des titres-restaurants émis en 2020 est prolongée du 1er mars au 31 août 2021 », peut-on y lire. Une première prolongation avait effectivement été décidée jusqu'à la fin du mois de février, mais le secteur n'a pas réellement pu en profiter en raison de la fermeture administrative des établissements.

En attendant la réouverture, les titres restaurant peuvent être utilisés pour les repas à emporter ainsi que pour les livraisons à domicile. Ce qui permettra aux salariés bénéficiaires de ces titres de les consommer même s'ils ne peuvent se rendre physiquement dans les salles des restaurants. Par ailleurs, le plafond maximal des dépenses quotidiennes reste fixé à 38 euros, contre 19 euros comme c'était le cas avant le déclenchement de la crise sanitaire.

Lointaine réouverture

Le décret dispose que cette prolongation va « encourager l’utilisation des titres-restaurants dans les restaurants, hôtels-restaurants et propriétaires de débits de boissons assimilés, et, ainsi, de répondre, dans le contexte de la crise sanitaire, aux difficultés économiques de ces établissements ». C'est dans le droit fil de l'annonce, en décembre dernier, de Bruno Le Maire qui avait assuré de la volonté du gouvernement d'aider un secteur en très grande difficulté. 

Il s'agit selon le ministre de l'Économie de « redonner 700 millions d'euros de pouvoir d'achat aux restaurateurs », en permettant aux consommateurs de dépenser leurs titres restaurant non utilisés l'an dernier. Une manne indispensable : malgré le soutien de l'État, de nombreux professionnels craignent de fermer les portes de leurs établissements. Et les perspectives d'une réouverture sont encore loin, il faudra une baisse franche et massive des cas de contaminations pour envisager une reprise de l'activité.



Tags : restaurant

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook