Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Lourd réquisitoire contre Jérôme Cahuzac





Le 14 Septembre 2016, par Aurélien Delacroix

Jérôme Cahuzac, l'ex-ministre du Budget, pourrait écoper d'une peine très lourde suite à son procès pour fraude fiscale et blanchiment. Le parquet a requis trois ans de prison ferme.


L'ancien édile paie « le juste prix de la trahison », a estimé le parquet ; l'ex-ministre a « sacrifié tous les principes pour l’appât du gain », estime la procureure Eliane Houlette dans un réquisitoire particulièrement dur. En plus des trois ans ferme réclamés par le parquet — une peine non aménageable —, il requiert également une peine d'inéligibilité pendant cinq ans.

La femme de Jérôme Cahuzac, Patricia, a elle aussi été dans la cible de mire de la procureure, qui demande deux ans de prison ferme : elle est allée plus loin que son mari en dissimulant ses avoirs au fisc. « On a dit que c’était le procès du mensonge. Je pense que c’est le procès de la trahison. De votre éducation. De votre devoir de citoyen. De votre serment de médecin. De la confiance de vos électeurs. Enfin et surtout des institutions républicaines », a déclaré Eliane Houlette.

Ces peines, inhabituelles dans le cadre d'un procès pour fraude fiscale, seront-elles finalement requises contre le couple ? Le réquisitoire implacable laisse penser que l'ancien ministre devrait être lourdement condamné, même si habituellement les fraudeurs du fisc issus du monde de la politique écope de peine avec sursis.



Tags : justice

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook