Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Perquisition de grande ampleur chez Uber France





Le 18 Mars 2015, par

Uber, le service de véhicule avec chauffeur, continue de faire parler de lui en France, mais il s’agit ici d’une publicité plutôt négative. Les locaux d’User France ont en effet été perquisitionnés lundi 16 mars.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Et la justice n’a pas fait dans le détail. Ce sont en effet rien moins que 25 policiers qui se sont rendus dans les locaux d’Uber France, dans le XIXe arrondissement de Paris, en début de semaine dans le cadre d’une perquisition qui a duré 6 heures.

Les 45 salariés ont été tenus de collaborer, des documents ont été saisis, tout comme des téléphones mobiles destinés aux chauffeurs du service de transport. Cette perquisition musclée et d’une grande ampleur a été réalisé alors que la justice enquête sur la légalité du service Uber Pop. Il s’agit de mettre en relation des clients et des automobilistes lambda dans le cadre du covoiturage. Ces derniers font alors office de chauffeurs à temps partiel, sous réserve que leur casier judiciaire soit vierge, qu’ils aient au moins trois ans de permis et qu’ils produisent un certificat médical.

D’après le gouvernement, Uber Pop serait illégal; la loi Thévenoud a interdit ce service en début d’année, l’assimilant à du travail au noir. De plus, il constituerait une concurrence déloyale vis à vis des chauffeurs de taxis qui n’ont pas manqué de faire connaitre bruyamment leur désaccord. La perquisition a été jugée comme une « tentative d’intimidation » par la direction d’Uber France.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : justice, uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook