Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Prélèvement à la source : prime de 200 euros pour les fonctionnaires du fisc





Le 9 Janvier 2019, par François Lapierre

La mise en place, en début d’année, du prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source n’a pas provoqué de bug majeur, du moins pour le moment. C’est le résultat du bon travail de l’administration fiscale, a expliqué Gérald Darmanin.


Le ministre de l’Action et des Comptes publics est venu à Lyon avec une bonne nouvelle pour les quelque 40 000 fonctionnaires de l’administration fiscale : une prime de 200 euros nets exceptionnelle, pour les féliciter d’un passage sans heurt au prélèvement à la source. « Les choses se passent comme elles doivent se passer, sans difficultés majeures, même si on ne change pas les habitudes d'un siècle en quelques heures », a-t-il déclaré lors de la conférence de presse.

Pour Gérald Darmanin, « il faut récompenser le mérite et les gens qui travaillent beaucoup ». D’où le coup de pouce aux agents du fisc qui ont été sur le pont ces derniers mois pour que la bascule vers le prélèvement à la source se déroule bien. L’enveloppe nécessaire pour le versement de cette prime est de 8 millions d’euros. Elle compensera pour « la petite surcharge de travail » nécessaire à la mise en place du nouveau dispositif.

Le ministre visitait un des 14 centres d’appels qui répondent aux interrogations des contribuables. « Les appels téléphoniques sont encore nombreux, mais en baisse, avec un temps d'attente de l'ordre de 5 minutes », a-t-il expliqué. À l’heure actuelle, 16 millions de Français sont concernés par le prélèvement à la source, en attendant les salariés qui le verront apparaître sur leurs feuilles de paie à la fin du mois.



Tags : fisc

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook