Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Près d'un tiers des bars et restaurants toujours fermés





Le 22 Juin 2021, par François Lapierre

De nombreux bars et restaurants n'ont toujours pas rouvert leurs portes malgré la levée des restrictions. Selon l'Umih, près d'un tiers des professionnels ont tout simplement préféré laisser leurs portes fermées.


Portes closes pour de nombreux restaurants

La crise sanitaire avec ses fermetures administratives, ses confinements, ses couvre-feu et ses restrictions en tout genre a eu un impact très fort sur le secteur de la restauration et des cafés/bars. Selon des chiffres de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih), repris par Le Figaro, 30% des propriétaires de bars et de restaurants restent portes closes malgré le déconfinement progressif. Deux raisons à cela : la première, c'est le manque de clientèle en particulier dans les zones uniquement touristiques et dans les quartiers d'affaires.

La seconde raison porte sur le personnel : les chefs cuisiniers en particulier manquent à l'appel. Beaucoup ont choisi soit de bifurquer dans leur carrière professionnelle, soit d'avancer leur retraite. 34% des entreprises du secteur estimaient qu'elles rencontreraient des problèmes de recrutement lors de leur réouverture, d'après un sondage réalisé par plusieurs groupements et syndicats dont l'Umih.

La clientèle se fait attendre

À Paris, Lyon ou encore à Strasbourg, les hôteliers et restaurateurs ont des difficultés à remplir leurs salles. Le Groupement National des Indépendants (GNI) en Île-de-France constate ainsi un recul significatif de 30% du chiffre d'affaires des bars et restaurants parisiens par rapport à la même période de 2019. Dans les zones très urbanisées, le retour de la clientèle se fait attendre, par contre l'activité rebondit en banlieue : le télétravail évite aux salariés de se rendre à Paris intra-muros.

Sur le littoral et dans les lieux de villégiature, l'activité enregistre également un rebond. Les touristes français qui voyagent dans le pays font même augmenter la fréquentation par rapport à 2019 chez certains restaurateurs. Et les choses devraient encore s'améliorer avec la fin du couvre-feu, qui avait déjà été repoussé à 23h, et la disparition des systèmes de jauges d'accueil à compter du 30 juin.



Tags : restauration

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook