Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Toussaint : le marché le plus important pour les fleurs de cimetière





Le 31 Octobre 2016, par

La Toussaint est un moment où l’on pense aux défunts… et qui est aussi une opportunité commerciale pour le secteur des fleurs : d’après une étude TNS Sofres, les Français ont acheté pour 167 millions d’euros de fleurs de cimetière l’an dernier en cette période.


L’étude, produite pour FranceAgriMer et Val’hor (l’interprofession de l’horticulture), montre que les Français restent attachés à l’ornement dans les cimetières à la Toussaint. 6,5 millions de ménages ont acheté un total de 16,6 millions de végétaux en 2015 à cette occasion. Le panier moyen s’établit à 25,8 euros, soit 2,6 végétaux en moyenne par ménage. Si le volume global est impressionnant, il est moindre qu’en 2011, où il s’était vendu 22,5 millions de pots de chrysanthèmes pendant la Toussaint. 

Les seniors sont les premiers clients d’ornements végétaux pour la Toussaint. Les plus de 65 ans représentent en effet 45% des acheteurs, une catégorie suivie par les 50 à 64 ans (24%). Les volumes sont différents selon les régions ; ainsi, dans le Nord, les ventes de végétaux d’ornement sont plus importantes que durant le reste de l’année : ils représentent habituellement 6% du marché, contre 9% durant la Toussaint. 

C’est l’inverse en région parisienne, où l’on achète plutôt moins de ce type de plantes pendant la Toussaint (ces ornements comptent pour 16% du marché, au lieu de 17% le reste de l’année). Globalement, ce marché des plantes d’ornement pèse 2,5 milliards d’euros.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : toussaint

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook