Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une loterie et un jeu de grattage pour sauver les monuments en péril





Le 4 Avril 2018, par Olivier Sancerre

En septembre, les Français vont pouvoir financer directement les monuments en péril. Un jeu de grattage ainsi qu'un Loto vont en effet être organisés, avec l'objectif d'aider 250 chefs d'œuvre en péril.


Cette opération est inédite en France. Pilotée par l'animateur télé Stéphane Bern, cette initiative va permettre de financer les monuments « emblématiques » en péril et aider d'autres en difficulté. Il explique au quotidien Le Parisien qu'à la base, la liste devait comporter 120 chefs d'œuvre. Mais finalement, ce seront 250 sites qui seront concernés par ce Loto et ce jeu de grattage. Une liste qui a suscité « beaucoup d'espoir » et il n'était pas possible de « décevoir », indique le promoteur de l'opération.

Cette initiative a été pilotée depuis l'Élysée ; d'ailleurs, c'est Emmanuel Macron lui-même qui la lancera officiellement au mois de mai alors qu'il visitera la maison de l'écrivain Pierre Loti, qui bénéficiera de ce coup de pouce. La liste comprend des sites de toutes sortes, allant de puits à des jardins, en passant par des maisons d'artistes et des théâtres. Le Loto aura lieu la veille des journées européennes du Patrimoine, tandis que le jeu de grattage sera distribué à partir du 3 septembre, au prix de 15 euros le ticket. Stéphane Bern attend de 15 à 20 millions pour la seule loterie. « La Fondation du patrimoine va débloquer la moitié pour démarrer les chantiers afin que les premiers résultats soient visibles à la fin de l'année ou début 2019 », déclare-t-il.

C'est en novembre dernier que la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, s'était alarmée de 2 000 sites en péril, en débloquant une enveloppe de 362 millions d'euros par an pour aider le patrimoine bâti. Les Français ont été consultés sur internet pour sélectionner les monuments à aider via ce Loto. D'autres pays ont déjà mis en place de telles loteries pour leurs monuments, comme le Royaume-Uni ou encore l'Italie.



Tags : restauration

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook