Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Uber : fin des opérations et amende de 7 millions en Californie ?





Le 16 Juillet 2015, par

Après avoir échoué à s'imposer sur le sol français comme dans de nombreux autres pays dans le monde, voilà qu'Uber est attaqué sur son propre terrain : en Californie. Une juge fédéral estime en effet que la start-up, basée à San Francisco, n'a pas respecté toutes les réglementations en vigueur et compte bien lui faire arrêter les opérations. Même si ça ne devrait être qu'un arrêt temporaire.


shutterstock/economiematin
shutterstock/economiematin
La juge Karen Clopton est à l'origine de cette demande de suspension d'Uber qui risque de coûter cher à l'entreprise car elle s'accompagnerait d'une amende de 7,3 millions de dollars. En cause : le non-respect de plusieurs réglementations en vigueur et, surtout, le fait qu'Uber avait déjà été notifié de ce non-respect et avait un an pour se mettre en règle. Mais la start-up n'aurait rien fait.

Dans le détail, selon la juge Uber ne garantit pas à ses usagers un traitement égalitaire quelque que soit leur origine ou encore leur lieu de résidence. Ce qui signifie que théoriquement Uber pourrait faire payer plus un passager parce qu'il habite dans un quartier chic et que donc il est plus riche.

Selon la juge cette possibilité est confortée par le refus catégorique d'Uber de fournir les données sur ses trajets. Les autorités de régulation des transports ont en effet demandé à plusieurs reprises ces données ainsi que les données concernant les passagers avec des animaux ou encore les passagers handicapés.

L'autorité de régulation des transports avait autorisé Uber et son rival direct Lyft à pratiquer leur activité s'ils se soumettaient à cette nécessité de fournir les données requises. Uber n'ayant pas obtempéré, la start-up pourrait bien se voir bannie... jusqu'à ce qu'elle ne fournisse les informations demandées.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook