Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon va faciliter le don des invendus, conformément à la loi





Le 2 Décembre 2019, par

Le géant de la vente en ligne Amazon a été sous le coup de vives critiques au début de l’année 2019 : le magazine Capital du groupe M6 dévoilait que des millions de produits invendus stockés dans ses entrepôts étaient tout simplement détruits. Le géant a donc annoncé, le 29 novembre 2019, une simplification de la procédure de don pour les commerçants.


Donner ses invendus sera plus facile chez Amazon

Pixabay/UniBay
Pixabay/UniBay
Amazon n’en est pas à son coup d’essai : depuis septembre 2019, aux États-Unis et au Royaume-Uni, les commerçants utilisant les entrepôts du géant bénéficient d’un programme appelé FBA Donations (Fulfillment by Amazon Donations). Via ce programme, dès lors qu’un commerçant veut se défaire d’un produit, le groupe en fait don à des œuvres de charité.

Amazon va donc lancer en France une version similaire de cette procédure, afin de simplifier le don et réduire, de fait, le gaspillage. On ne sait pas encore si, comme aux États-Unis et au Royaume-Uni, cette option sera « par défaut » pour les commerçants. Ce que l’on sait, par contre, c’est que la nouvelle procédure sera lancée en 2020. Elle a été annoncée le 29 novembre 2019 sur RTL par Frédéric Duval, directeur général d’Amazon France, qui explique que le programme « va permettre à tous les marchands tiers, qu'ils soient en France ou à l'étranger, d'automatiser la donation quand il y a des invendus et de faire en sorte que les procédures administratives avec les œuvres de charité, avec les réceptionnaires de ces donations, soient fluidifiées ».

 

Une mise en conformité avec la loi ?

Présentée comme très positive, cette nouvelle procédure n’a pas manqué de faire réagir Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire.

À la suite de l’intervention de Frédéric Duval sur RTL, elle a twitté « La #LoiAntigaspillage prévoit l’interdiction de destruction des produits neufs invendus pour toutes les entreprises. Les premières interdictions sont prévues dans les 12 mois de l’adoption de la loi. Merci à Amazon d’annoncer qu’elle compte la respecter ».


 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook