Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Micromania : des « pratiques commerciales trompeuses » identifiées et sanctionnées





Le 21 Décembre 2021, par Paolo Garoscio

Mauvaise nouvelle pour les consommateurs, et en particulier les amateurs de jeux-vidéo, qui appréciaient l’enseigne Micromania, une des rares chaînes de distribution physiques de jeux-vidéos, consoles et produits dérivés : des pratiques commerciales trompeuses ont été identifiées par la Direction départementale de protection des populations (DDPP) des Alpes-Maritimes.


Les garanties légales de conformité au centre de l’affaire

Pixabay/Viki_B
Pixabay/Viki_B
C’est avec un bandeau jaune publié sur toutes les pages du site de l’enseigne, mais également sur les réseaux sociaux, que Micromania doit informer ses clients passés et futurs : elle a été enjointe par la DDPP de « cesser des pratiques commerciales trompeuses en matière de garantie ». En cause, « divers manquements et infractions » concernant la garantie légale de conformité et les garanties commerciales.

En particulier, après une enquête nationale, Micromania a été reconnue coupable d’avoir « présenté une information confusionnelle sur les droits des consommateurs » en ce qui concerne les garanties légales et commerciales. Une pratique commerciale trompeuse qui n’est pas unique : pas moins de trois infractions ont ainsi été identifiées.

L’extension de garantie n’est autre qu’une assurance…

Outre ces informations confusionnelles, la DDPP des Alpes-Maritimes a identifié un problème concernant l’extension de garantie vendue par Micromania. Cette dernière était présentée comme « une garantie commerciale proposée et vendue » par l’enseigne, alors que dans les faits il s’agissait d’une assurance « gérée par un courtier d’assurances », précise la DDPP et le bandeau jaune présent sur le site du groupe.

Et ce n’est pas tout : alors que la garantie légale de conformité de deux ans est automatiquement acquise lors de tout achat, Micromania imposait à ses clients une « activation » sous 15 jours, alors que cette obligation n’est pas « prévue dans les textes légaux ».

Une très mauvaise publicité pour Micromania, à quelques jours de Noël : le bandeau est affiché depuis le 20 décembre 2021 et pourrait freiner certains acheteurs.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook