Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Soupçons de fraude sur l'huile d'olive italienne





Le 12 Novembre 2015, par

L'Italie est dans la tourmente depuis l'annonce de l'ouverture d'une enquête contre 7 producteurs d'huile d'olive du pays parmi lesquels de grands noms de la grande distribution. A la suite du signalement d'une association de consommateurs italienne "Il Test" le procureur de Turin a en effet décidé de vérifier les dires et les autorités auraient découvert ce qui pourrait être une fraude assez généralisée.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
L'association de consommateurs a testé quelques bouteilles d'huile d'olive pour en vérifier la qualité. Ces huiles étaient commercialisées comme "huile extra vierge" soit la catégorie 1, la meilleure et la plus chère. Mais certaines huiles se sont avérées être de catégorie 2, de l'huile dite "vierge", moins chère. Si elle n'est pas interdite à la vente, l'huile vierge ne peut être commercialisée comme "extra vierge".

Les gendarmes de la brigade spécialisée dans la santé ont donc mené leurs propres tests et on découvert qu'effectivement sur les 20 bouteilles analysées pas moins de 9 présentaient en réalité de l'huile vierge malgré le label "extra vierge" de la bouteille. Toutes les huiles en questions ont été produites en Ligurie, Toscane ou dans les Abruzzes et c'est vers ces régions que l'enquête se tourne désormais.

Le procureur a même dévoilé les noms des entreprises concernées : Carapelli, Santa Sabina, Bertolli, Coricelli, Sasso, Primadonna (commercialisé par Lidl) e Antica Badia (pour Eurospin). Reste maintenant à savoir où a eu lieu la fraude, si au niveau des producteurs ou des distributeurs.

Il n'est en effet à ce jour pas clair si ce sont les entreprises en questions qui ont été flouées par les producteurs locaux ou si, au contraire, elles étaient au courant de ne vendre que de l'huile "vierge". Il n'est pas clair non plus si les bouteilles exportées sont également concernées par cette fraude ou non.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook