Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ferrari ne connait pas la crise





Le 3 Novembre 2022, par François Lapierre

Ce n'est pas la crise pour tout le monde. Ferrari a ainsi annoncé non seulement d'excellents résultats trimestriels, mais aussi un inventaire complètement vide : le constructeur automobile de luxe est tout simplement en rupture de stock !


Chiffre d'affaires et bénéfices en hausse

Ferrari glisse sur les crises actuelles. Explosion de l'inflation, flambée des prix de l'énergie et du carburant… Tout cela n'a pas d'importance pour le constructeur automobile italien qui a annoncé des performances financières exceptionnelles pour le troisième trimestre. Ferrari a ainsi livré 3.118 véhicules cet été, soit quasiment 16% de plus qu'il y a un an à la même période.

Le chiffre d'affaires a enregistré lui aussi une hausse importante de 18,7%, à 1,25 milliard d'euros. Le bénéfice net progresse de 10%, à 228 millions d'euros. Les résultats sont tout aussi étincelants depuis janvier, avec un bénéfice net de 718 millions (+16%) et des ventes qui s'établissent à 3,72 milliards (+20%). En revanche, la marge bénéficiaire n'est « que » de 35% alors qu'il dépasse ce seuil. 

Rupture de stock chez Ferrari

Et puisque les prochains mois seront occupés, la tendance devant se confirmer. Cette hausse des expéditions a été tirée par le succès de plusieurs modèles, dont les 296 GTB, la 812 Competizione, la Portofino M et la famille F8. En revanche, la gamme SF90 est en perte de vitesse. Mais le reste du catalogue a plus que compensé. À tel point que les stocks ont fondu : « Toute notre gamme est épuisée, à l'exception de quelques modèles », explique Ferrari dans le communiqué.

Ces performances devraient permettre au constructeur de réaliser un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros cette année, soit 100 millions de plus que les précédentes prévisions. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté sera de 1,73 milliard, soit le haut de la fourchette estimée jusqu'à présent. 



Tags : Ferrari

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook