Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Apple Store fête ses dix ans





Le 10 Juillet 2018, par Paul Malo

Dix ans déjà ! Après l’iMac, l’iPod, l’iPhone, c’est de l’autre côté de l’écran, dans l’immatériel, qu’Apple a révolutionné le quotidien depuis notre poche.


En lançant l’App Store le 10 juillet 2008 , qui ne comptait alors 500 apps, Apple a déclenché un phénomène culturel, social et économique qui a modifié la façon dont chacun de nous travaille, joue, fait des rencontres, voyage… Aujourd’hui, les clients de 155 pays consultent l’App Store, et ce sont des milliards d’apps qui y ont été téléchargé durant cette décennie.
L’App Store a ouvert la porte à tous les développeurs, quels qu’ils soient : de l’individu travaillant à son compte aux plus grands studios. Il leur a permis de proposer une idée, de créer une app de qualité et de diffuser très facilement cette dernière à un nombre croissant de clients dans le monde entier, soit plus d’un milliard de personnes à l’heure actuelle. « Le jour où l’App Store a été lancé et où nous avons vu MLB At Bat figurer parmi les 500 premières apps, il régnait parmi nous une impatience et un enthousiasme incroyables. Mais je ne crois pas que qui que ce soit ait réalisé, à ce moment-là, l’impact considérable qu’auraient ces apps sur la façon dont les fans vivent le sport, se souvient Chad Evans, vice-président senior, Développement produit, Major League Baseball  Avant 2008, l’industrie logicielle était dominée par quelques géants.

Expériences mobiles
 « L’App Store nous donne la possibilité de rendre mobiles des expériences de sport électronique et de provoquer des rencontres en ligne et hors ligne entre fans et joueurs, qui peuvent pleinement apprécier le charme du jeu et même établir de nouveaux modes de socialisation », explique Daniel Wu, président de Hero Entertainment, créateurs de Red Tides. L’App Store a fait entrer le « gaming » dans les mœurs, grâce à la simplicité d’utilisation de la technologie Multi-Touch intégrée à l’iPhone et à l’iPad, et à la possibilité de jouer toujours et partout. Les clients ont été attirés par les premiers titres tels que Super Monkey Ball, PAC-MAN, Angry Birds, Words With Friends, Real Racing et Temple Run, ce qui a fait d’iOS la plateforme de jeu la plus populaire au monde. Des jeux tels que Heads Up!, Pokémon Go, HQ et Fortnite ont donné lieu à des moments de partage dans le monde entier. Et grâce à de nouvelles technologies, des jeux de console de grande qualité tels que Vainglory, The Witness et Arena of Valor ont fait leur apparition sur appareils mobiles, offrant ainsi une expérience de jeu inégalée à plus d’un milliard d'internautes nomades.  Et demain ? Impossible de savoir, entre l’évolution des apps et celle des terminaux ce que sera la prochaine décennie de la mobilité connectée.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook