Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

LGV Toulouse - Paris : la ministre des Transports temporise





Le 11 Novembre 2017, par

Les usagers des transports toulousains et de la région sont en attente d'une ligne à grande vitesse les connectant à Paris via Bordeaux depuis 2002, ce qui placerait Toulouse à 3h10 de la capitale.


Mais le projet s'est enlisé depuis, et ce n'est que l'an dernier que la déclaration d'utilité publique a été accordée. Seul hic : le plan de financement n'a pas été précisé. Or, ce projet coûtera 8 milliards d'euros, de l'argent dont l'État ne dispose pas. Elisabeth Borne, la ministre des Transports, était en visite à Toulouse et elle a rencontré le président du Conseil départemental Georges Méric, le président de Toulouse Métropole Jean-Luc Moudenc, et Carole Delga, la présidente de la région Occitanie.

Ces trois élus sont les principaux interlocuteurs de l'État pour les travaux d'infrastructures de transport. Elisabeth Borne leur a confirmé l'intention d'Emmanuel Macron de marquer une « pause » dans ces grands projets très coûteux. Mais la ministre a voulu aussi rassure : « Il n'y a pas d'un côté ceux qui, à Toulouse, voudraient faire avancer les projets et les autres qui les bloqueraient à Paris », rapporte La Dépêche.

Il ne s'agit donc pas d'une « remise en cause », a martelé Elisabeth Borne, qui a présenté la nouvelle méthode du gouvernement. « Nous changeons la façon de faire. Au lieu de lancer des projets non financés, nous allons mettre des ressources en face des projets ». Une loi de programmation des infrastructures sera discutée en début d'année prochaine : les territoires vont y gagner en lisibilité, et l'État devra s'engager sur les financements. Dans l'attente, les élus et les usagers vont devoir prendre patience une fois encore.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : lgv

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"









Rss
Twitter
Facebook