Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Entretien avec le Dr Walid el Abed, Président de Global Data Excellence.





Le 4 Août 2023, par Eric Przyswa - interview


Dr Walid el Abed
Dr Walid el Abed
Pouvez-vous nous résumer votre parcours et ce qui vous a incité à créer Global Data Excellence ?

Je suis un linguiste et informaticien français de renom, reconnu pour avoir développé un nouveau modèle novateur appelé le Meta Modèle Sémantique (SMM) (Semantic Meta Model - MMS). En tant que fondateur et PDG de Global Data Excellence, j’ai acquis une expertise et une vision mondiale dans le domaine de l’IA et des sujets liés aux données, accumulant plus de 30 ans d’expérience sur le terrain dans divers secteurs.

Afin de faciliter le dialogue entre les humains et les machines, il m’était essentiel de comprendre à la fois le langage humain et le langage machine. Lors de mon immersion dans le monde des affaires, j’ai constaté que tout gravitait autour de la valeur, mais cette dernière se révélait ambiguë, comportant deux significations : qualitative et quantitative. Cette ambiguïté a engendré des systèmes économiques divergents, certains privilégiant la valeur qualitative, tandis que d’autres se focalisaient sur la valeur économique.

La complexité de relier les règles, les données et la valeur de manière humaine a généré une perte de sens à différents niveaux. Pour remédier à cela, j’ai pris la décision de tout relier en mettant en place un cadre de gouvernance basé sur le langage et le contexte de chaque individu, en utilisant un verbatim pour éviter toute ambiguïté. Seule une intelligence artificielle est capable de calculer le contexte de manière neutre et de faire preuve d’anticipation, compte tenu de la disparité des données. Les données sont omniprésentes, mais il est difficile de discerner celles qui sont pertinentes.

Nous devons reconnaître que pour aller de l’avant, nous ne pouvons nous reposer sur l’histoire, les statistiques et les transactions passées, car elles ne prédisent pas l’avenir.

Ainsi, seules les IA linguistiques et sémantiques peuvent résoudre cette équation complexe, car les IA actuelles ne tiennent pas compte de la valeur, du contexte, ni des règles concernant les transactions passées qui ne sont pas prédictives pour l’avenir. Si nous voulons façonner l’avenir, nous devons être prêts à le créer.

Quels sont les services que proposent votre société et vos principaux atouts ?

Global Data Excellence propose une solution complète et multilingue, Data Excellence Management System - Natural Intelligence eXpanded Universe System (DEMS-NIXUS) qui permet aux organisations modernes de créer un environnement de gouvernance cohérent capable d’aligner et de gouverner toutes les unités d’affaires.

DEMS-NIXUS intègre une Intelligence Artificielle sémantique et linguistique pour traduire les règles d’affaires exprimées dans le langage humain en code machine. L’IA est capable d’intégrer l’infrastructure existante et toutes les bases de données ainsi que leurs sens instantanément sans intervention humaine, tout en respectant la propriété des données en les laissant à leur source.

 Il s’agit d’un système multilingue permettant d’interroger les bases de données en langage naturel. DEMS-NIXUS intègre la linguistique et englobe des technologies telles que ChatGPT, Wolframe ALPHA et d’autres IA. Il traite également et décrypte plus de 1000 formats de fichiers et se connecte à toutes les sources de données publiques ou privées ainsi qu’aux réseaux sociaux.

DEMS-Nixus est la solution complète qui fonctionne dans n’importe quel environnement informatique pour l’intégration automatisée des données, le nettoyage des données, la Business Intelligence, la gouvernance des données et le partage des données. DEMS-NIXUS consolide les ressources et s’appuie sur les investissements importants déjà réalisés par les entreprises.

Nous comptons parmi nos clients les 20 entreprises les plus prestigieuses dans presque tous les secteurs (industrie manufacturière, pétrole et gaz, biens de consommation, produits pharmaceutiques, finance...) dans plus de 50 pays, avec plus de 30 000 utilisateurs, 3 000 cadres et dirigeants. DEMS-NIXUS établit des liens entre les machines humaines, l’argent, le droit, les données et l’éthique.

DEMS-NIXUS a permis à nos clients de réaliser un chiffre d’affaires de 8 000 milliards d’euros et continue de croître chaque jour.
DEMS-NIXUS a assaini environ 100K millions d’€, ce qui correspond à un petit pourcentage de l’économie mondiale qui peut éradiquer la pauvreté et aligner tous les SDGs (Sustainable Development Goals).

Global Data Excellence participe également à de nombreux projets spéciaux  :
Projet Pilote Innossuise  : création d’une Nation digitale pour les «réfugiés de la Palestine 48 »
RESONATE : la plateforme d’engagement pour la confiance et l’assurance dans la mobilisation des personnes et des entreprises pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) créés par les Nations Unies.

GENEVA RESILIENCE HACK: WIShelter Trusted SafePath project - Le "Geneva resilience hack" est un hackathon en ligne de 48 heures visant à développer des solutions collectives aux défis économiques auxquels l’écosystème genevois est confronté dans le contexte de la crise post-Covid-19.

KEYZ - Transformer les capacités d’inventaire et de fabrication d’Israël en un système synchronisé efficace qui répondra au mieux aux besoins du pays en matière de soins de santé pendant la crise actuelle du covid-19 et au-delà.

ASSOCIATION MONDIALE DES DROITS DE L’HOMME AL MAWADA - Lutter contre la corruption morale et économique et défendre les droits de l’homme et les travailleurs opprimés vulnérables dans toutes les régions du monde.

Ces projets spéciaux reflètent notre engagement envers l’innovation, la technologie et la contribution positive à la société et à l’économie mondiale.

L’intelligence artificielle est un sujet qui est dans l’air du temps, mais quels sont selon vous les principaux défis liés à cette technologie ?

En effet, l’intelligence artificielle représente un défi majeur dans le monde numérique actuel. Les interactions complexes de ce monde numérique posent de nouveaux défis en matière de gouvernance des données et, plus largement, pour les entreprises numériques. Cela rend difficile la communication entre les humains et les machines. Les connaissances nécessaires à la création de valeur sont fragmentées et dispersées dans des systèmes qui ne sont pas normalisés, cloisonnés et cohérents. Le problème linguistique inhérent à la complexité des écosystèmes humains et mécaniques accentue cette tendance.

De nombreuses plateformes et solutions existent. Cependant, la plupart d’entre elles, si ce n’est toutes, sont déconnectées et ignorent les contextes sociaux, comme en témoignent Big Data Analytics, IBM Watson, Palantir et d’autres technologies dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA). Ce type d’IA (apprentissage automatique, analyse et statistiques) nous permet de comprendre approximativement le monde que nous avons créé et, par extrapolation, il peut nous projeter avec des prédictions probabilistes dans des avenirs potentiels, mais il ne permet pas un véritable dialogue constructif et transparent entre l’homme et la machine.

Dans les environnements complexes et en évolution rapide d’aujourd’hui, une gouvernance globale, systématique et prescriptive basée sur les données est désormais nécessaire pour exécuter et opérationnaliser de manière proactive l’exécution des stratégies d’entreprise et la génération de valeur.

Grâce à la GDE, la complexité organisationnelle est résolue et la valeur est accélérée. Il n’y a plus de décisions silotées et instinctives conduisant à une perte considérable d’argent, de temps et de confiance. Il n’y a pas de perte de traduction puisque DEMS-NIXUS intègre la sémantique. La confidentialité est garantie, car il n’est pas nécessaire d’intégrer les données, celles-ci restant à la source. La propriété, l’éthique et les droits de l’homme sont respectés.

Quel regard portez-vous sur l’écosystème suisse en matière d’innovation et d’intelligence artificielle ?

La Suisse présente un écosystème dynamique en matière d’innovation et d’intelligence artificielle, mettant l’accent sur la collaboration entre différents acteurs économiques pour stimuler la croissance et la compétitivité des PMEs. Plusieurs atouts distinguent cet environnement :
Tout d’abord, les clusters et les réseaux d’entreprises favorisent les synergies et les échanges entre les entreprises, ce qui encourage l’innovation et le développement de solutions avancées en intelligence artificielle.

Ensuite, de nombreux événements et conférences sont organisés dans le pays, permettant aux professionnels et aux chercheurs de se rencontrer, de partager leurs connaissances et d’explorer de nouvelles opportunités dans le domaine de l’IA.

Les programmes d’accélération tels que Tech4Trust et les incubateurs comme la FONGIT jouent un rôle essentiel dans cet écosystème. Ils offrent un soutien précieux aux startups et aux entreprises émergentes en leur fournissant des ressources, un encadrement et des financements pour accélérer leur développement et leur croissance.

En outre, l’investissement des entreprises établies dans l’innovation et l’IA renforce la collaboration entre les acteurs du secteur, créant ainsi un environnement propice à l’émergence de nouvelles idées et de projets novateurs.

Comparativement au système français, l’écosystème suisse se distingue par son accent sur la collaboration et la mise en réseau des acteurs. Cette approche favorise une meilleure intégration des compétences et des expertises pour promouvoir l’innovation.

Global Data Excellence bénéficie de cet environnement dynamique en participant au programme d’accélération Tech4Trust et en étant hébergé au sein de l’incubateur Fongit. Ces opportunités ont permis à notre entreprise de développer ses activités et de collaborer avec d’autres acteurs de l’écosystème.

Vous êtes aussi impliqué dans des activités "humanistes" liées à l’IA, quels sont le sens et la portée d’une telle démarche ?

En effet, Global Data Excellence s’engage activement dans des activités "humanistes" liées à l’intelligence artificielle, en plaçant l’humain au cœur de toutes les considérations lors du développement, de l’application et de l’utilisation de l’IA. Cette démarche vise à maximiser les avantages de l’IA tout en minimisant les risques potentiels pour la société, les individus et l’environnement. Voici le sens et la portée d’une telle approche :

Tout d’abord, la responsabilité sociale est un pilier essentiel de cette démarche. GDE prend en compte l’impact de ses solutions d’IA sur la société et s’efforce de créer des solutions qui bénéficient à tous tout en évitant les effets néfastes.

Ensuite, la transparence et la redevabilité sont des principes clés de cette approche. GDE s’engage à rendre compte de ses actions en matière d’IA, en fournissant des informations claires et compréhensibles sur ses processus et décisions.

La protection de la vie privée est également un aspect primordial. GDE veille à préserver la confidentialité des données et à respecter les droits fondamentaux des individus dans l’utilisation de l’IA.

La sécurité et la fiabilité sont également au cœur de cette démarche. GDE travaille activement pour garantir la sûreté de ses systèmes d’IA et éviter les erreurs potentiellement préjudiciables.
Le développement durable est une préoccupation majeure pour GDE. L’entreprise s’efforce de concevoir des solutions durables qui ont un impact positif à long terme sur la société et l’environnement.

L’inclusion et la diversité sont également valorisées dans cette approche. GDE s’attache à développer des solutions d’IA qui bénéficient à toutes les communautés et favorisent l’égalité des chances.
Enfin, la collaboration et l’engagement sont des éléments essentiels de cette démarche. GDE travaille en partenariat avec diverses parties prenantes pour co-créer des solutions d’IA répondant aux besoins réels de la société.

En adoptant cette approche "humaniste" dans ses activités liées à l’IA, Global Data Excellence contribue à façonner un avenir où l’IA est utilisée de manière responsable, éthique et bénéfique pour l’ensemble de la société. Cette démarche vise à renforcer la confiance du public envers l’IA en mettant l’accent sur les besoins et les valeurs humaines.

Interview Eric Przyswa
Eric Przyswa est consultant en affaires publiques dans le secteur du numérique, de l’industrie et des risques (risk05). Il est aussi impliqué dans des travaux éditoriaux qualitatifs. Il a été par le passé chercheur à Mines ParisTech et consultant marketing. Formation : Docteur en gestion, Dauphine et Sciences Po Paris. https://www.risk-05.com

 



Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook