Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Chine pourrait donner un gros coup de pouce à l’A380





Le 10 Décembre 2018, par François Lapierre

La Chine au secours de l’A380 ? Le très gros porteur d’Airbus pourrait en effet intéresser le pays, quand bien même le nombre de commandes de la part des compagnies aériennes chinoises demeure très faible.


L’A380 a été lancé il y a près de 20 ans et malgré son statut de très gros porteur et ses indéniables qualités, il intéresse encore peu de compagnies aériennes. La Tribune rapporte des signaux encourageants pour l’avion et pour Airbus en général, après la tenue du 6e dialogue économique et financier franco-chinois pour lequel Bruno Le Maire a reçu Hu Chunhua, le vice-premier ministre. Dans la déclaration commune, on peut ainsi lire que les deux pays sont satisfaits de la perspective de nouveaux contrats signés à l’avenir.

« La Chine, en phase avec les besoins de développement de son marché du transport aérien, souhaite continuer à acheter des avions Airbus sur la base de bénéfices mutuels et de négociations amicales avec la partie française », indique encore le communiqué. Pas de contrats à proprement parler, ni d’engagement ferme de la part de Pékin. Mais la porte reste ouverte. Les deux pays proposent à Airbus et aux compagnies aériennes chinoises de discuter d’une possible coopération sur les programmes A330, A350 et A380. Objectif : relever à un milliard d’euros la coopération industrielle entre l’avionneur et la Chine d’ici 2020.

C’est que le pays, dont les compagnies aériennes ne possèdent que 5 A380, a de gros besoins. Airbus estimait que la Chine pourrait commander 60 très gros porteurs dans les 5 à 7 ans. Il suffit qu’une compagnie passe une commande significative pour que d’autres suivent dans la foulée, estime-t-on encore chez le constructeur. En janvier, Emmanuel Macron déclarait que la France voulait vendre des A350 et des A380 « dans les semaines et les mois à venir ».



Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook