Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Commission européenne voudrait voir l'Allemagne investir davantage





Le 26 Novembre 2015, par

Dans son dernier rapport sur les déséquilibres économiques au sein de l'Union, la Commission européenne a identifié un problème qui touche deux pays. L'exécutif bruxellois exhorte les Pays-Bas et l'Allemagne à investir plus.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Ces deux pays ont en effet la chance de disposer de forts excédents de leur balance des comptes courants. Ouvrir les vannes de l'investissement permettrait de distribuer un peu de ces excédents aux autres pays européens qui en auraient bien besoin pour muscler leurs comptes.

La Commission estime que l'Allemagne et les Pays-Bas ont la « responsabilité » de la reprise des investissements dans l'UE. « Le risque d'une période prolongée de croissance faible et d'inflation faible au niveau de la zone euro devrait être atténué notamment par les pays qui sont les mieux placés pour augmenter leurs investissements », explique Bruxelles, qui vise nommément les deux pays aux balances excédentaires.

L'excédent allemand devrait être de 8,7% en 2015, et de plus de 10% pour les Pays-Bas. C'est beaucoup trop selon la Commission, qui explique qu'un excédent supérieur à 7% est excessif. Par ailleurs, la France, ainsi que l'Italie et la Belgique se sont fait taper sur les doigts pour leurs niveaux jugés trop élevés de leur dette publique : en cas de choc économique, ces trois pays sont vulnérables.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : europe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook