Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Société Générale veut créer une nouvelle banque avec le Crédit du Nord





Le 24 Septembre 2020, par François Lapierre

La Société Générale veut redresser ses comptes, mis à mal au premier semestre avec de lourdes pertes. L'établissement a annoncé son intention de fusionner avec le Crédit du Nord afin de créer une nouvelle banque.


Pertes en pagaille pour la Société Générale au premier semestre 2020

La Société Générale a accusé le coup au premier semestre, avec des pertes s'élevant à 1,6 milliard d'euros. L'établissement paie cher les difficultés dans sa banque d'investissement : les comptes dans le rouge se sont accompagnés d'une chute en Bourse, la capitalisation du groupe étant tombée sous le seuil des 10 milliards d'euros. Afin de remonter la pente, la banque cherche à rationaliser ses coûts. Un plan stratégique est attendu au début de l'année prochaine, mais d'ores et déjà des restructurations et des mesures d'économies ont été annoncées cet été. C'est dans ce contexte qu'intervient cette intention de fusionner avec le Crédit du Nord, d'après des informations du Figaro confirmées par un communiqué.

Avec Boursorama et les agences de la Société Générale, le Crédit du Nord fait partie du réseau de banque de détail du groupe. Le Crédit du Nord est le fruit du rapprochement de huit banques régionales, dont Tarneaud et Courtois. Son siège social est basé à Lille, où la banque a été créée en 1848. Elle a été acquise par Société Générale en 1990. Ce rapprochement permettrait de créer « une nouvelle banque de détail en France, ancrée dans les territoires » et qui compterait 10 millions de clients, selon le communiqué.

La crainte d'une rationalisation

« Alliant ancrage régional et force de frappe digitale, la nouvelle banque serait porteuse d’une ambition renforcée en matière de conquête commerciale et de rentabilité en offrant le meilleur niveau de satisfaction à ses clients et en bâtissant un modèle plus efficace », explique la Société Générale. Si l'établissement assure être guidé par « des valeurs communes » aux deux enseignes, la crainte demeure forte d'un tour de vis social. Le Crédit du Nord compte 8.200 salariés pour un réseau de 679 agences, contre 138.000 collaborateurs pour la Société Générale (20.000 en France) et 1.749 agences.

La Société Générale va lancer une étude qui devra définir les conditions du déploiement d’un « dispositif territorial » permettant de renforcer le pouvoir de décision au niveau local, de « développer la proximité du service rendu aux clients » et, selon les termes consacrés, de « gagner toujours plus en agilité et en réactivité ». L'étude examinera également les conditions de mise en œuvre d’un système d’information unifié.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook