Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement veut booster l'épargne retraite





Le 3 Mai 2018, par Olivier Sancerre

L'épargne retraite est un des points que le gouvernement entend améliorer au travers de la loi Pacte portée par Bruno Le Maire. Le ministre de l'Économie détaille au Parisien les principaux changements.


La loi Pacte est un catalogue de mesures visant à aider à la croissance et à la transformation des entreprises. Le texte devait être présenté en conseil des ministres ce printemps, mais de nombreux reports et retards poussent le ministre de l'Économie à la prudence… Quoi qu'il en soit, ce dernier a présenté les principales mesures contenues dans la future loi, à commencer par les dispositions touchant à l'épargne retraite. Un moyen pour préparer les esprits à la réforme de grande ampleur sur les retraites…

Les quatre principaux dispositifs d'épargne retraite (le « Madelin », le Perp, le Perco et l’article 83) ont un encours de 200 milliards d'euros, contre 2 100 milliards pour le livret A et l'assurance, déplore Bruno Le Maire. L'objectif du gouvernement est d'atteindre les 300 milliards d'euros d'encours d'ici la fin du quinquennat. Pour ce faire, Bercy veut assurer la portabilité « totale » de ces véhicules d'épargne. « Contrairement à aujourd’hui, lorsque vous changerez d’entreprise ou de métier, votre compte d’épargne retraite vous accompagnera », explique-t-il.

Le conjoint bénéficiera d'une option de réversion qui se limite actuellement à certains contrats. L'épargnant pourra sortir le fruit de son épargne, en capital ou en rente, mais aussi l'intéressement et la participation. Les dispositifs jouiront d'une fiscalité « attractive », promet le ministre, qui donnera droit à une déduction fiscale, dans la limite des plafonds existants. Ces mesures s'accompagnent, au sein du projet de loi Pacte, d'un ensemble de dispositifs visant à favoriser la création d'entreprises et améliorer le sort des TPE/PME. Elles représenteront un coût de 1,2 milliard d'euros qui seront financés par le budget alloué aux aides aux entreprises (140 milliards).




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »













Rss
Twitter
Facebook