Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les trottinettes électriques, un marché qui roule





Le 10 Avril 2019, par Paul Malo

Au-delà des services de location, les ventes de trottinettes électriques explosent littéralement en France.


Un marché de 11 millions d'euros

Abondance de bien ne saurait nuire ? En 2018, les trottinettes électriques ont enregistré une croissance de 76% en valeur, et de 129% en volume. Et ce malgré une offre et des niveaux de qualité pas toujours faciles à cerner. Les offres en libre service, telles Hive, permettent de tester facilement le concept sans trop dépenser, à tel point que ces petits engins rapides et sans effort semblent faire de l’ombre non seulement aux vélos, mais aussi aux autres engins de déplacement urbains, gyropodes et autres hoverboards. Des engins sans doute moins rassurants aux yeux du commun des mortels à roulettes désireux de se déplacer vite et bien en ville sans mettre des heures à se garer ou risquer une ruineuse amende.

Autre atout de ces trottinettes, qui rappellent sans doute leur enfance à plus d’un : la chute constate du prix de vente d’une trottinette électrique  : alors qu’il fallait débourser en moyenne 767 euros en 2016 pour s’en offrir une, le prix moyen était tombé à 477 euros en 2018. Résultat : un chiffre d’affaires global pour ce marché porteur de 111 millions d'euros, contre 69,5 millions d'euros pour les seules trottinettes mécaniques, toujours majoritaires en volume de vente avec un million d’engins vendus. Signe que la mobilité urbaine l’emporte sur l’aspect loisirs, le marché des  trottinettes mécaniques est d’ailleurs en baisse de 20%. Seuls les risques d’accidents, et les nouvelles amendes décidées dans certaines villes comme Paris si l’on roule sur les trottoirs, pourraient ralentir ce marché en pleine croissance.



 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook