Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Montres suisses : encore une baisse des exportations en octobre





Le 19 Novembre 2015, par Olivier Sancerre

Les horlogers suisses ne sont pas à la fête. 2015 est véritablement une annus horibilis pour le secteur des montres traditionnelles, avec des exportations en chute libre, dans un marché qui commence à ressentir la concurrence des montres connectées.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
En octobre, les exportations de montres suisses vers le reste du monde ont reculé de 12,3% par rapport au même mois de l'an dernier. Et le mois dernier n'était pas l'unique de l'année où les exportations ont piqué du nez : en septembre également elles ont plongé de -9,9%. Sur le troisième trimestre, les exportations ont fléchi de 8,5%.

C'est l'Asie qui pose de sérieux problèmes aux horlogers suisses. La Chine tout particulièrement, où plusieurs signaux se sont conjugués pour réduire le volume des importations de montres : le ralentissement de l'économie tout d'abord, mais aussi les mesures anti-corruption engagées par le gouvernement. Il est beaucoup plus difficile de justifier de l'achat d'une montre de luxe…

Le flottement du franc suisse, qui n'est plus arrimé à l'euro, est également un facteur important de expliquant la faiblesse des exportations de montres. Quant aux montres connectées, notamment l'Apple Watch, elles commencent à s'installer dans le paysage, grignotant des parts de marché aux constructeurs traditionnels.



Tags : montre

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook