Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tesla dépasse la plupart des constructeurs automobiles en Bourse





Le 12 Janvier 2020, par Olivier Sancerre

Avec un cours de Bourse qui se rapproche des 500 dollars, la valorisation de Tesla pèse désormais plus lourd que celles de tous les grands constructeurs automobiles, à l'exception de Volkswagen. Mais jusqu'à quand ?


Tesla pèse plus lourd que GM et Ford

Le constructeur américain de véhicules électriques Tesla, emmené par le fantasque milliardaire Elon Musk, bondit de record en record à la Bourse. L'entreprise a atteint 498,8 dollars ce jeudi, avant de redescendre à 481,34 dollars. En comparaison du plus bas atteint début juin (178,97 dollars), la hausse est prodigieuse ! C'est le résultat de plusieurs bons résultats annoncés récemment, à commencer par le nombre de véhicules livrés l'an dernier : 367 500 unités, c'est plus qu'en 2017 et 2018 combinés. Tesla est également parvenu à engranger 20 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2019 et a dégagé un Ebitda de 1,5 milliard (l'entreprise accuse toujours un résultat net négatif).

Ce cours de Bourse qui s'affole permet à la capitalisation de Tesla de s'envoler elle aussi. Ainsi, elle a atteint 89,9 milliards de dollars, une première pour le constructeur qui lui permet de peser bien davantage que tous ses rivaux cotés, exception faite de Volkswagen. Tesla pèse plus lourd en Bourse que General Motors (qui possède les marques Chevrolet, Cadillac, GMC, etc.) et Ford : à eux deux, leur capitalisation boursière est de 86,9 milliards.

Volkswagen dans le collimateur

Volkswagen reste donc devant Tesla, mais pour combien de temps ? Car la capitalisation boursière du groupe allemand est dans le collimateur de Tesla : elle s'établit en effet à 103 milliards de dollars. Volkswagen est le plus important groupe automobile coté, celui qui pèse le plus lourd. Demain, c'est Tesla qui pourrait l'être…

Une perspective vertigineuse rapportée au volume de production : Volkswagen produit environ 10 millions de véhicules, GM 8,4 millions, Ford 5,5 millions. Mais le vent souffle dans le dos de Tesla qui a ouvert une nouvelle usine en Chine et a amorcé les travaux pour celle européenne basée à Berlin. Surtout, Tesla montre la voie à l'ensemble de l'industrie et structure littéralement le marché de l'automobile électrique.



Tags : tesla

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook