Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une hausse des indemnités pour les députés





Le 16 Octobre 2019, par Nicolas Boutin

Les députés recevront une dotation d’hébergement de 1.200 euros pour permettre de se loger à Paris.


Une augmentation de 33%

C’est une hausse de 33% du portefeuille logement pour les députés. Le bureau de l’Assemblée nationale a accordé, mardi 15 octobre, une revalorisation de la dotation d’hébergement. De 900 euros, elle passe désormais à 1.200 euros.

Selon les questeurs, cette augmentation doit permettre aux députés de se loger à Paris et « de réaliser des économies sur les dépenses d’hôtel ». En effet, chaque député résidant hors de l’Île-de-France, a le droit à une prise en charge par l’Assemblée des frais d’hôtel, jusqu’à 200 euros par nuit et par député en dehors des petits-déjeuners et du parking qui sont intégralement remboursés.

Des solutions déjà existantes

D’autres solutions s’offrent aux députés. 240 d’entre eux disposent de couchage dans leur bureau, 51 chambres sont également disponibles dans une résidence prévue à cet effet. En 2018, la dotation d’hébergement a été proposée à hauteur de 900 euros par mois.

La revalorisation à 1.200 euros correspond « au montant que le Sénat a retenu en 2017 », justifie un questeur qui parle d’une économie de 2.000 euros par mois pour chaque député qui loge quatre nuits par semaine en atteignant le plafond. Une somme qui pouvait atteindre 3.200 euros par député et par mois. 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Minorités d'Orient, les grandes trahies de l'Histoire

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »












Rss
Twitter
Facebook