Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bruno Martinaud, Alain Bloch, "Objectif : Mars"





Le 20 Octobre 2022, par Bertrand Coty interview


Bruno-Martinaud - Alain-Bloch
Bruno-Martinaud - Alain-Bloch
Bruno Martinaud, Alain Bloch, votre dernier livre publié chez Pearson, Objectif : Mars !, est un véritable guide dont la vocation est de permettre aux entrepreneurs de décoller rapidement. Quelle est son orientation ?
 
Le parti pris de l’ouvrage est de s’appuyer sur un grand nombre d’interview​s d’entrepreneurs pour essayer d’en déduire des enseignements, des pratiques, des points communs dans la dynamique de développement d’une start-up. Nous avons donc interviewé des entrepreneurs, français, européens, américains, asiatiques ; c​​e travail a fait émerger des concepts de cycle de vie et de séquence de vies différentes pour un projet entrepreneurial, et les caractéristiques de chacune de ces phases.
Notre idée générale est donc de guider plus par l’exemple que par la théorie.

Le décryptage de la réussite de licornes françaises est-il éclairant sur le chemin à parcourir ?

Oui et non. L’émergence du phénomène licorne est un fantastique catalyseur de motivations entrepreneuriales et contribue à faire évoluer positivement le modèle mental de nos entrepreneurs pour en amener davantage à construire de grands succès.
La limite de l’exercice tient dans un biais cognitif maintenant documenté, consistant à considérer que ce qui a marché pour un tier​s qui a réussi devrait marcher pour moi, ce qui ​en pratique est très rarement le cas dans une aventure entrepreneuriale : ce serait trop simple !

Dans notre travail, nous avons donc également essayé de mettre en perspective chacune de ces observations, avec pour objectif de proposer en définitive un guide de réflexion pour les entrepreneurs, plus qu’un guide d’action.

La formation en France est-elle suffisamment pertinente pour l’aventurier entrepreneur ?

C’est là le point de départ de cet ouvrage dont la raison d’être part de notre constatation empirique que nos entrepreneurs sont insuffisamment préparés à ces enjeux de la croissance. Le travail de recherche et d’étude qui a constitué la base du livre est le socle à partir duquel nous avons commencé à repenser nos enseignements sur le sujet.

Nous pensons en effet qu’il y a un vrai enjeu consistant à mieux préparer et accompagner une start-up qui entre dans la phase de croissance rapide. C’est là un sujet de formation de premier plan pour nos institutions, mais c’est aussi un sujet pour les accélérateurs, incubateurs, visant à repenser leur intervention sur un temps long, et ouvrir en quelque sorte une 2e fenêtre pour accueillir des projets dont les sujets spécifiques de la croissance sont totalement différents de ceux pertinents lors de l’accélération "classique" ou l’incubation.

Quels sont les véritables freins à la réussite d’un projet entrepreneurial en France ? 

Le marché et les financements sont traditionnellement mis en avant comme l’explication première à cette moindre performance, en termes de capacité à produire de grands leaders, que l’on observe en Europe en général et en France en particulier.
Ce sont là des sujets importants assurément. Cela dit, l’observation suggère que les financements disponibles pour les projets porteurs ont largement augmenté (l’impact du retournement de tendance observé depuis mars 2022 reste à mesurer, mais les capitaux levés restent là et vont tout de même devoir être investis !). Cela va conduire de notre point de vue vers une plus grande sélectivité : moins de projets financés, mais plus d’argents pour ceux qui le sont, un focus accru sur le développement, et plus de frugalité dans le seed.

La fragmentation des marchés est également une réalité, mais qui rappelle que le marché est un choix et non pas une fatalité pour l’entrepreneur. De là, si le marché local n’est pas le bon marchepied pour engager une vraie dynamique de croissance, il est de la responsabilité du leader d’étudier d’autres roadmap de croissance.

Ce qui nous amène à l’une des thèses centrales de l’ouvrage :  c'est peut-être, plus que les marchés et les financements, le modèle mental de nos entrepreneurs français et européen qui est l’un des facteurs qui détermine la capacité à grandir. Comment l’entrepreneur aborde ces enjeux, y réfléchit, décide, se remet en question ?
Nous avons sur ce point interviewé des entrepreneurs de par le monde pour faire ressortir des observations et des observations qui nous semblaient intéressantes. Un chapitre du livre y est consacré.

Plus largement, c'est l’ensemble du livre qui vise cet objectif, peut-être naïvement ambitieux, de donner des clés pour faire évoluer le modèle mental de nos entrepreneurs…
 
 
Serial-entrepreneur, BRUNO MARTINAUD enseigne l’entrepreneuriat à Polytechnique où il a créé et codirige le master spécialisé Entrepreneurs en partenariat avec HEC. Auteur de formations à distance et d’ouvrages, dont Start-up (Pearson, 2e édition 2017), il intervient également à l’ENSAE et dans des cursus professionnels variés (intrapreneuriat, gestion de l’innovation…). Il accompagne les entreprises dans leurs projets innovants et coache de jeunes pousses. 

Saint-cyrien, ingénieur et docteur en informatique de Paris-Dauphine, ALAIN BLOCH a créé le master spécialisé Entrepreneurs de Polytechnique-HEC avec Bruno Martinaud. Professeur honoraire du Cnam, il a, lui aussi, mené sa propre expérience d’entrepreneur et de dirigeant, ce qui le conduit à étudier, depuis plus de 15 ans, l’innovation, l’entrepreneuriat, les entreprises familiales et la résilience des organisations. De l’ensemble de ces travaux de recherche sont nés de nombreux articles et plus d’une douzaine d’ouvrages.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook