Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Comptes de la Sécurité sociale : un déficit finalement moins important pour 2017





Le 29 Septembre 2017, par

C'est une bonne nouvelle pour la Sécurité sociale : pour 2017, son déficit sera moins important que ce qu'attendaient les prévisions. Toutefois, on est encore loin de l'équilibre, et certaines branches sont très nettement dans le rouge.


La Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) a mis à jour ses prévisions pour l'année 2017. Ils sont meilleurs que les chiffres donnés au mois de juillet. Ainsi, le déficit de la Sécurité sociale devrait s'établir à 4,4 milliards d'euros cette année. C'est mieux que l'estimation de l'été, où le « trou » de la Sécu était estimé à 5,5 milliards d'euros pour cette année. Le déficit s'approche en fait de la prévision du précédent gouvernement. Pour expliquer cette bonne santé (relative), la CCSS parle d'une croissance de la masse salariale plus importante que prévu, ce qui permet d'engranger des recettes supplémentaires à hauteur de plus d'un milliard d'euros.

Le régime général, celui des salariés du privé, affiche ainsi un déficit de 0,8 milliard d'euros. « Proche de l'équilibre » selon la CCSS, qui explique que le déficit du régime général se résorbe de 3,3 milliards d'euros par rapport à l'an passé. Les branches accidents du travail et vieillesse présentent des excédents de respectivement 800 millions et 1,5 milliard. La branche famille basculerait elle aussi dans le vert à 500 millions : une première depuis 2007, alors que le déficit de cette branche était d'un milliard en 2016. La branche maladie est elle toujours en difficulté, même si son déficit se réduit de 1,2 milliard.

Cette amélioration est la conséquence d'un transfert du Fonds de solidarité vieillesse (FSV) de 0,9 milliard en lien avec la mise en place du fonds de financement de l'innovation pharmaceutique. Le précédent gouvernement annonçait un transfert d'un milliard. Quant au FSV, il est aussi en déficit de 3,6 milliards d'euros, et la branche retraite est dans le rouge de 100 millions d'euros avec 1,6 milliard de déficit supplémentaire.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook