Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Europe : 3,2 milliards d'euros pour l'« Airbus de la batterie »





Le 9 Décembre 2019, par Olivier Sancerre

L'Europe veut concurrencer l'industrie chinoise des batteries électriques. La Commission européenne a validé une aide publique de plus de 3 milliards d'euros pour construire « l'Airbus des batteries ».


De l'argent public et privé pour les batteries électriques

C'est un signal fort donné par Bruxelles envers les États membres : la Commission a autorisé une aide de 3,2 milliards d'euros pour le développement d'une filière des batteries électriques en Europe. De l'argent public qui sera versé par sept pays européens, dont la France, à hauteur de 960 millions d'euros. L'Allemagne versera 1,25 milliard, l'Italie 570 millions, la Pologne 240 millions, la Belgique 80 millions, la Suède 50 millions, et enfin la Finlande participera à hauteur de 30 millions. Cette aide est susceptible de générer « 5 milliards d'euros supplémentaires en investissements privés », selon l'exécutif européen.

Une bonne partie de la filière européenne va participer à ce gigantesque effort visant à concurrencer l'industrie chinoise largement en tête dans ce secteur stratégique. 17 entreprises sont impliquées, dont BMW, BASF et Solvay, ainsi que des PME. Elles collaboreront avec « 70 partenaires externes » ainsi que des organismes publics de recherche de toute l'Europe.

Pas de risque pour la concurrence

Cet argent public et privé a pour ambition de mettre au point à l'horizon 2031 des batteries lithium-ion ayant une plus longue durée de vie, qui se rechargent plus rapidement et qui se montrent « plus sûres et plus respectueuses de l'environnement que les batteries actuellement sur le marché ». Cette aide autorisée par Bruxelles permet de garantir aussi que le projet ne faussera pas indûment la concurrence, rassure Margrethe Vestager, la pugnace commissaire européenne à la Concurrence.

Les batteries électriques sont d'ores et déjà essentielles dans plusieurs secteurs de l'industrie, notamment dans l'automobile, mais aussi tous les produits électroniques. La Commission indique que « la demande de batteries devrait augmenter très rapidement au cours des années à venir », et l'Europe entend bien y jouer sa partition.



Tags : batteries

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook